Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vosges : mort à 24 ans pour avoir voulu s'interposer lors d'une altercation

Un homme de 46 ans est toujours en garde à vue ce lundi 3 juin, soupçonné d'avoir tué avec une carabine un jeune âgé de 24 ans dans le quartier de la Vierge à Raon-l'Etape dans les Vosges. La victime voulait, selon les témoins, désarmer le tireur.

Les investigations se poursuivent pour comprendre le déroulement précis des faits de ce dimanche 2 juin à Raon-l'Etape
Les investigations se poursuivent pour comprendre le déroulement précis des faits de ce dimanche 2 juin à Raon-l'Etape © Radio France - Victor Vasseur

Mort à 24 ans pour avoir voulu calmer un père de famille armé ?  

Selon le procureur d'Epinal Nicolas Heitz, tout débute en fin de journée ce dimanche 2 juin, dans le quartier de la Vierge, rue des Genêts à Raon-l'Etape dans les Vosges. Une altercation verbale se déclenche entre un père de famille, âgé de 46 ans accompagné par son fils mineur de 16 ans et des habitants des immeubles, certains sont à leurs fenêtres. Selon le procureur, des témoins évoquent quelques insultes racistes. L'un des habitants à sa fenêtre descend de l'immeuble, il assure avoir été frappé par le père, quant au quadragénaire il pénètre dans un escalier, blessé à la jambe. Les circonstances de ces deux blessures ne sont pas encore déterminées. 

Dans son récit des faits Nicolas Heitz évoque un second temps, pendant lequel, père et fils rentrent chez eux à quelques mètres des immeubles dans une maison. L'homme s'empare d'une carabine et retourne vers les immeubles, visant des habitants du quartier. Des témoins parlent de huit à dix détonations. C'est à ce moment là, qu'un jeune du quartier, âgé de 24 ans tente de calmer le tireur qui le met en joue. Un coup de feu part, le jeune s'écroule blessé mortellement à la poitrine.

Pour quel mobile cette mort ? Il est encore trop tôt pour le dire,  selon le procureur. Des témoins vont encore être entendus ce mardi pour déterminer le déroulement précis des faits. L'auteur du tir est toujours en garde à vue ce lundi soir, il était alcoolisé au moment des faits. L'homme qui l'aurait blessé à la jambe est lui aussi en garde à vue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess