Infos

Vosges : hommage silencieux à Julien, 17 ans, mort après une agression

Par Nathalie Broutin et Claudine Cunat, France Bleu Sud Lorraine mercredi 28 septembre 2016 à 16:50

Près de 1000 personnes silencieuses ont rendu hommage au lycéen mort le 17 septembre
Près de 1000 personnes silencieuses ont rendu hommage au lycéen mort le 17 septembre © Radio France - Claudine Cunat

Près de 1000 personnes ont défilé dans les rues de Remiremont dans les Vosges, ce mercredi, "pour ne pas oublier Julien". Le lycéen est mort le 17 septembre des suites d'une agression à Nancy. Trois hommes ont été interpellés, placés en garde à vue, selon L'Est Républicain.

Une marche blanche pleine d'émotion s'est déroulée ce mercredi après-midi dans les rues de Remiremont dans les Vosges. Près de 1000 personnes, silencieuses, habillées en blanc, ont défilé dans les rues du centre ville, depuis le lycée Jeanne d'Arc, établissement où était scolarisé Julien.

Au mauvais endroit au mauvais moment ?

Le garçon, originaire de Saint-Nabord dans les Vosges, âgé de 17 ans, en terminale bac pro vente à Remiremont, effectuait une formation en entreprise à Nancy. Le drame s'est déroulé le soir du 16 septembre, près d'une discothèque du centre ville nancéien : Julien aurait fait partie d'un groupe qui aurait eu maille à partir avec un autre groupe. Le jeune homme aurait reçu un coup au visage. Pris en charge dans la nuit par les urgences, il serait reparti dans sa famille le lendemain, mais sa mère l'aurait retrouvé inanimé dans sa chambre, quelques heures plus tard.

Trois personnes en garde à vue

Selon nos confrères de L'Est Républicain, c'est ce mercredi, jour de marche blanche, que trois personnes ont été placées en garde à vue dans cette affaire par les policiers de Nancy. Toujours selon le journal régional, l'agresseur présumé qui aurait porté le coup au visage ferait partie des personnes interpellées. Les trois personnes, originaires du Pays haut de Meurthe-et-Moselle et de Moselle, pourraient être présentées au parquet de Nancy ce jeudi 29 septembre.

Partager sur :