Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Vosges: une marche blanche pour Laura, tuée par un tir de carabine

vendredi 1 septembre 2017 à 18:43 Par Nathalie Broutin et Claudine Cunat, France Bleu Sud Lorraine

Près de 250 personnes ont participé à une marche blanche pour Laura Randour ce vendredi 1er septembre dans les rues de Rambervillers dans les Vosges. La jeune femme, âgée de 18 ans a été tuée le samedi 26 août au domicile de son compagnon.

Près de 250 personnes ont participé à la marche blanche ce vendredi 1er septembre à Rambervillers
Près de 250 personnes ont participé à la marche blanche ce vendredi 1er septembre à Rambervillers © Radio France - Claudine Cunat

Vosges, France

Des larmes de la famille, des proches, des habitants, des fleurs et des messages ont été déposés ce vendredi 1er septembre devant le logement où Laura Randour a été tuée le samedi 26 août rue Clémenceau à Rambervillers dans les Vosges. Près de 250 personnes ont participé à cet hommage, ont défilé dans les rues de la ville en début d'après-midi

Des bougies, des fleurs ont été déposées devant la masion où Laura a été tuée  à Rambervillers - Radio France
Des bougies, des fleurs ont été déposées devant la masion où Laura a été tuée à Rambervillers © Radio France - Claudine Cunat

Le cortège a respecté deux minutes de silence devant la maison où Laura a été découverte par les enquêteurs. "Jamais je ne l'oublierai" confie en pleurs une camarade de classe, "elle était ma meilleure amie ". "Dans une petite ville comme ici, on se connait tous, on va tous à l'école ensemble, c'est choquant et inimaginable ce qui s'est passé " dit encore un lycéen.

Une information judiciaire est ouverte pour homicide volontaire par concubin

Laura, âgée de 18 ans, a reçu une balle dans la poitrine. Deux jours plus tard, le procureur d'Epinal annonçait que le compagnon de la jeune fille avait été placé en garde à vue, et une information judiciaire ouverte pour homicide volontaire par concubin. Selon un ami du couple, une dispute conjugale serait à l'origine du tir. Le procureur parle d'un homme jaloux, déjà connu pour des violences avec armes, il avait interdiction d' en posséder une.