Faits divers – Justice

VOTRE AVIS - Le cannabis s’est-il banalisé ?

Par Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne mercredi 17 août 2016 à 14:25

Ils sont nombreux tous les jours à fumer des joints dans le square Darcy à Dijon
Ils sont nombreux tous les jours à fumer des joints dans le square Darcy à Dijon © Maxppp - Norbert FALCO

Alors qu’il est interdit en France de posséder ou consommer du cannabis, les fumeurs de "joints" ne se cachent plus. Devant les gares, dans les parcs des centres-villes, il est fréquent de sentir ces odeurs de cannabis en pleine journée. C'est le cas à Dijon dans le parc Darcy, en centre-ville.

La scène est presque surréaliste. Sous les yeux de l’ours Pompon qui trône à l’entrée du square Darcy de Dijon, il y a d’un coté des enfants qui chassent les Pokémon, les yeux rivés sur leurs portables, et à quelques mètres d’eux sur les bancs ou allongés sur les pelouses, des fumeurs de joints. La semaine dernière en plein après-midi, les policiers ont interpellé deux fumeurs de cannabis, les deux se confectionnaient des « joints » et possédaient plusieurs grammes de cannabis sur eux. Les deux personnes seront convoquées devant la justice.

Que dit la loi ?

L’article L3421-1 du code de la santé public précise : "L'usage illicite de l'une des substances ou plantes classées comme stupéfiants est puni d'un an d'emprisonnement et de 3750 euros d'amende. Les personnes coupables de ce délit encourent également, à titre de peine complémentaire, l'obligation d'accomplir un stage de sensibilisation aux dangers de l'usage de produits stupéfiants, selon les modalités fixées à l'article 131-35-1 du code pénal." Pour la détention de cannabis, la peine peut atteindre 10 ans de prison et 7.5 millions d’euros d’amende.

17 millions de consommateurs en France.

Selon une étude de l'observatoire français des drogues et des toxicomanies effectuée en 2015, 17 millions de personnes ont déjà fumé du cannabis au moins une fois dans leur vie. La consommation de joints est particulièrement préoccupante chez les jeunes : 29% des garçons de 15 ans et 26% des filles du même âge ont déjà expérimenté le cannabis, alors que la moyenne internationale stagne à 15%.

  • VOTRE AVIS : le cannabis s’est-il banalisé ?

Exprimez vous ce jeudi 18 août en direct de 8h15 à 8h25 en direct sur France Bleu Bourgogne en appelant le 03.80.42.15.15 ou dès maintenant sur les réseaux sociaux @bleubourgogne sur Twitter ou sur la page Facebook de France Bleu Bourgogne.

Partager sur :