Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Voulant écrire leurs initiales en lettres de feu, ils incendient un parking : deux Sarthois condamnés

-
Par , , France Bleu Maine

Deux hommes de 23 et 27 ans ont été condamnés ce lundi 4 janvier 2020 par le tribunal du Mans. En novembre 2019, à La Ferté-Bernard (Sarthe), ils avaient déclenché un incendie en dessinant leurs initiales avec de l'essence avant d'y mettre le feu.

Deux hommes ont été jugés ce lundi 4 janvier 2020 au tribunal du Mans pour avoir volontairement mis le feu à un parking d’une cité de la Ferté Bernard (Sarthe)
Deux hommes ont été jugés ce lundi 4 janvier 2020 au tribunal du Mans pour avoir volontairement mis le feu à un parking d’une cité de la Ferté Bernard (Sarthe) © Radio France - Clémentine Sabrié

Deux hommes de 23 et 27 ans ont été condamnés ce lundi 4 janvier 2020 par le tribunal du Mans pour avoir mis le feu à un parking d’une cité de La Ferté-Bernard (Sarthe) en novembre 2019

Selon plusieurs témoins, ils s'étaient retrouvés rue Georges-Thoreau pour s'amuser à écrire leurs initiales à l’essence avant de les enflammer avec deux briquets. Des flammes de plus d’un mètre qui ont notamment endommagé la Ford Fiesta d’un des habitants du quartier.

Bidon d'essence dans le coffre

L'audience devant le tribunal a été plutôt bruyante, les deux hommes assurant ne pas se connaître. Le plus jeune maintient qu'il n'était pas présent sur les lieux de l'incendie et se trouvait au MacDonald's. Egalement poursuivi pour outrage et dégradation dans les locaux de la gendarmerie au moment de son interpellation, il écope d'un an de prison ferme

Son comparse, interpellé à cent mètres des lieux de l'incendie avec un bidon d'essence dans le coffre de la voiture, est condamné pour sa part à deux ans de prison avec sursis. Tous les deux sont également condamnés à une interdiction de porter une arme pendant cinq ans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess