Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Walygator privé de courant à cause de voleurs de cuivre

mardi 22 septembre 2015 à 14:02 - Mis à jour le mardi 22 septembre 2015 à 16:42 Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Le parc Walygator de Maizières-lès-Metz a perdu la journée du samedi 19 septembre, non pas à cause d'une simple panne d'électricité mais à cause d'un acte de vandalisme sur un poste électrique. Les conséquences sont importantes. 5 400 clients ont été touchés.

Walygator 01
Walygator 01 © Radio France

Maizières-lès-Metz, France

Une journée sans pouvoir accueillir du public représente un gros manque à gagner pour le parc d’attraction Walygator, à Maizières-Lès-Metz. Surtout quand il s’agit d’un samedi, comme le week-end dernier, le 19 septembre.

Le manque à gagner est estimé entre 50 000 et 75 000 euros, soit 2500 à 3 000 visiteurs qui ne sont pas venus profiter des attractions à sensation.

La remise en route des attractions prend du temps, « ce n’est pas un simple interrupteur. Il faut tout analyser et réviser les normes de sécurité. Et ça fois 40 attractions » raconte le directeur général du parc Franck Deglin. 

Un vol de cuivre qui a mal tourné

Samedi 19 septembre, le courant a sauté à 8h50. Ce n’était pas une simple panne, mais un acte de vandalisme. Un poste électrique de 20 000 volts a été forcé sur le site de l’ancienne entreprise Béton frais, à Hagondange.

« La porte sécurisée a été défoncée » raconte le directeur de la régie d’électricité d’Hagondange, Bruno Guérin. « En démontant l’installation pour récupérer le cuivre, il y a eu un violent court circuit. Je pense que les individus ont dû prendre peur, et il y a peut-être eu un ou des blessés car un court circuit sur du 20 000 volts, on appelle ça dans notre jargon un flash, et vous pouvez vous retrouver brûlé ». Le coût de la réparation se chiffre à 6 000 euros uniquement en matériel.

Très peu d’impact sur le zoo d’Amnéville

Au total, 5 400 clients ont été privés de courant entre 8h5 et 10h50, dont une cinquantaine d’entreprises, mais la plupart étaient fermées ce samedi. Sauf le zoo d’Amnéville qui n’a quasiment pas eu d’incident et le parc Walygator qui lui a dû fermer toute la journée. Le temps de remise en route des attractions n’est pas instantané.