Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pas-de-Calais : quatre passeurs présumés interpellés ce mardi matin

-
Par , , France Bleu Nord, France Bleu

Quatre hommes, que la police qualifie de passeurs, ont été interpellés ce mardi matin à Sangatte et à Wimereux, alors qu'ils s'affairaient au bord de l'eau.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Alessandro Serrano

Quatre hommes, soupçonnés d'être des passeurs, ont été interpellés ce mardi matin dans le Pas-de-Calais, lors de deux opérations distinctes. Tout d'abord, deux hommes ont été arrêtés vers 7h45, sur la plage de Sangatte. Ils étaient en train de mettre à l'eau un bateau Zodiac, avec une quinzaine de migrants à bord. Ensuite, deux autres hommes ont été interpellés vers 9h30, à Wimereux, alors qu'ils s'affairaient au bord de l'eau.

Course poursuite sur l'autoroute à Sangatte

C'est un passant qui a signalé aux policiers de Calais la présence des deux passeurs présumés de Sangatte. À l'arrivée des forces de l'ordre, les deux hommes prennent la fuite en voiture sur l'A26, en direction Dunkerque; les policiers les prennent en chasse. Une course poursuite qui finit dans le fossé pour les fuyards, contraints d'abandonner leur voiture accidentée au niveau de la sortie Calais centre. Les deux hommes se débattent lors de leur interpellation, ils blessent légèrement au doigt un policier et griffent au visage l'autre.

Des passeurs retrouvés avec près de  11 000 euros à Wimereux

À Wimereux, les policiers de Boulogne sont intervenus vers 9h30 à la Pointe aux oies, après avoir repéré un bateau pneumatique au large, et deux hommes sur la côté. Ces deux hommes, les passeurs présumés, se disent Égyptiens. Ils sont âgés de 37 et 45 ans, et avaient sur eux près de 11 000 euros indique le parquet de Boulogne, en charge du dossier. Les enquêteurs pensent fortement que ces deux hommes sont des intermédiaires au sein de filières de passeurs, chargés d'amener les migrants jusqu'à la plage, et de récupérer le prix de la traversée, avant de ramener l'argent à leurs commanditaires.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les quatre passeurs présumés, interpellés lors des deux opérations à Sangatte et Wimereux sont tous en garde à vue à Coquelles ce mardi soir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess