Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

WN Amiens (ex-Whirlpool) : une enquête préliminaire ouverte pour abus de biens sociaux

-
Par , , France Bleu Picardie, France Bleu

Une enquête préliminaire pour abus de biens sociaux a été ouverte par le parquet d’Amiens après l'audit commandé par le ministère de l'économie cet été.

L'entrée de l'usine WN
L'entrée de l'usine WN © Radio France - Claudia Calmel

La justice pousse plus loin les investigations dans le dossier WN. Une enquête préliminaire pour abus de biens sociaux est ouverte pour en savoir davantage sur la gestion des comptes du repreneur du site de Whirlpool. WN, société créée et dirigée par Nicolas Decayeux, a été liquidée cet été. Cette enquête fait suite de l'audit commandé par le ministère de l'économie fin juillet.

Des vérifications supplémentaires

Le procureur de la république d'Amiens a publié un communiqué. Il y explique que cette enquête doit permettre de vérifier certaines des informations des conclusions de l'audit qui lui avait été transmis. WN, placée en liquidation judiciaire cet été, avait perçu plus 10 millions d'euros de subventions de l'Etat. Mais un an après, les caisses se sont retrouvées vides.

Si plus de 98,5% des dépenses étaient bien liées à l'activité de l'entreprise, 179 000 euros n'ont pas pu être justifiés. Des sommes qui auraient servi à financer des avantages en nature pour l'équipe dirigeante. Il est question de logements loués pour des cadres, de locations de voiture ou encore une loge au stade de la Licorne à Amiens.

L'audit avait aussi pointé le fait que les dirigeants avaient maintenu leur niveau de rémunération, alors même lorsque WN était en grande difficulté.

L'enquête confiée à la police judiciaire d'Amiens a débuté le 2 septembre

Choix de la station

France Bleu