Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Trois mineurs de 14 et 15 ans interpellés après les dégradations dans des écoles à Châteauroux

-
Par , France Bleu Berry

Trois mineurs ont été interpellés à Châteauroux après les dégradations commises dans quatre écoles castelroussines. Âgés de 14 et 15 ans ils vont être présentés à un juge pour enfants.

L'école maternelle Michelet, victime de plusieurs effractions ces dernières semaines
L'école maternelle Michelet, victime de plusieurs effractions ces dernières semaines © Radio France - Manon Klein

Châteauroux, France

Trois mineurs castelroussins de 14 et 15 ans vont être présentés à un juge pour enfants après plusieurs dégradations commises dans des écoles à Châteauroux. Une série de dégradations commises ces derniers week end dans quatre écoles castelroussines : l'école Michelet, vandalisée à deux reprises, l'école Charbonnier, déjà "visitée" deux fois pendant l'été, l'école Frontenac, et l'école Buffon, saccagée juste avant la rentrée scolaire.

Les trois mineurs mis en cause ont été interpellés jeudi matin par la police, puis placés en garde à vue. Ils ont été repérés notamment grâce à des caméras de vidéosurveillance. L'un d'entre eux a été mis en examen ce vendredi matin. Il va être accompagné pendant plusieurs mois par la protection judiciaire de la jeunesse, avant d'être convoqué devant le tribunal. Ses deux comparses seront présentés ces prochaines semaines à un juge pour enfants, pour dégradations et vols aggravés.

Deux jeunes hommes reconnaissent les faits. Ils expliquent avoir dégradé les établissements scolaires "pour s'amuser" selon le parquet de Châteauroux. Le troisième, lui, nie en partie son implication. Ils sont tous les trois inconnus de la justice

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu