Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Xynthia : la commune de la Faute-sur-Mer ne paiera pas les frais d'avocat de l'ancien maire

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Le bâtonnier de Paris vient de rejeter la demande formulée par l'avocat de René Marratier. Maître Antonin Levy demandait à la commune de la Faute sur Mer de payer ses honoraires pour avoir assuré la défense de l'ancien maire, dans le procès de la tempête Xynthia.

La Faute-sur-mer après le passage de la tempête Xynthia en février 2010
La Faute-sur-mer après le passage de la tempête Xynthia en février 2010 © Radio France

La Faute-sur-Mer, France

La demande avait été formulée l'été dernier : Maître Antonin Levy avait adressé une facture de 240 000€ à la ville de la Faute sur Mer. Il s'agissait de régler les honoraires de l'avocat parisien, qui a défendu l'ancien maire René Marratier lors des deux procès qui ont suivi la tempête Xynthia. Dès la réception de cette facture, le conseil municipal avait voté une délibération pour dire qu'il était hors de question pour la ville de payer.

Face à cette fin de non-recevoir, l'avocat de l'ancien maire s'est tourné vers le bâtonnier de Paris, pour tenter de faire plier la nouvelle municipalité. Mais la semaine dernière, le "patron des avocats parisiens" a rejeté la demande de Me Levy. Mais l'affaire n'est pas terminée pour autant. Explications.

Patrick Jouin, maire de la Faute-sur-Mer