Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Yonne : moins de cambriolages mais plus de violences dans le département en 2020

-
Par , , France Bleu Auxerre

Avec la crise sanitaire, les atteintes aux biens ont diminué mais les violences intra-familiales ont augmenté cette année dans l'Yonne.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Marc Bertrand

Moins de cambriolages mais plus de violences dans les familles, c'est ce qu'on peut retenir du bilan de la délinquance dans l'Yonne cette année marquée par la crise sanitaire. La préfecture a dressé le bilan ce jeudi. 

8% de cambriolages en moins mais 9% de violences en plus

Les atteintes aux biens et notamment les cambriolages ont baissé de 8% en 2020. Cela s'explique en effet, par le fait qu'on ait passé plus de temps chez soi avec les différentes mesures de confinement. En revanche, les atteintes aux personnes ont augmenté de 9%, voire de 12% en zone gendarmerie. Il s'agit en particulier des violences intra-familiales. Pour autant, les forces de l'ordre n'ont pas constaté "d'effets confinement" avec des pics en mars ou novembre. Il s'agit plutôt d'une augmentation constante tout au long de l'année. 

Trafic de stupéfiant freiné

En 2020, l'activité des forces de l'ordre a également été fortement tournée vers la lutte contre le trafic de stupéfiants. Là encore, le confinement a joué un rôle positif, en compliquant la vie des trafiquants. Par ailleurs, plus d'un millier de contraventions ont été dressées pour des infractions liées a la situation sanitaire. 75% de elles sont liées au non respect du confinement ou du couvre-feu. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess