Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Yonne : un forcené tire sur sa femme et se pend

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Auxerre

Un homme s'est retranché chez lui, à Villethierry, dans l'Yonne, ce mercredi matin. Après avoir tiré sur sa compagne, il s'est enfermé chez lui pour se suicider. L'épouse a donné l'alerte malgré des blessures graves, car un enfant de 6 ans est placé depuis des années chez ce couple par les services sociaux. Le GIGN s'est rendu sur place. Le forcené était déjà mort et l'enfant, indemne.

Le GIGN, Groupement d'Intervention de la Gendarmerie Nationale
Le GIGN, Groupement d'Intervention de la Gendarmerie Nationale © Maxppp

L'épouse entre la vie et la mort Le drame a commencé un peu avant 9 heures et demie ce mercredi matin. Dans le village de Villethierry, dans l'Yonne, un homme tire sur sa compagne avec un pistolet de calibre 22 LR. La victime, âgée de 46 ans, est grièvement touchée à la tête. Elle toruve tout de même la force d'aller avertir un voisin, avant d'être transportée entre la vie et la mort à l'hôpital de Sens.

L'homme se retranche ensuite dans la maison. Avec lui, un enfant de 6 ans, placé chez ce couple par les services sociaux.

L'enfant n'a pas été pris en otage Le GIGN (Groupement d'Intervention de la Gendarmerie Nationale) est alerté et prend la route, direction l'Yonne. Entre temps, vers midi, un négociateur de la gendarmerie arrive sur place par hélicoptère.Une fois sur place, le négociateur du GIGN n'arrive pas à entrer en contact avec le forcené.Pensant à une prise d'otage, ils lancent donc l'assault. Le GIGN pénètre dans la maison, pour découvrir l'homme pendu. Le garçonnet est, lui, sain et sauf dans sa chambre. Il dit n'avoir rien vu, rien entendu.

La maire de la commune, Corinne Pasquier, s'est dit très surprise par ce drame car l'homme habitait là depuis des années et n'avait jamais fait parler de lui.

 

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess