Faits divers – Justice

Yonne : une tête de sanglier découverte devant la mosquée de Saint-Valérien

Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre et France Bleu vendredi 27 janvier 2017 à 12:50 Mis à jour le vendredi 27 janvier 2017 à 16:27

Saïd Salloum et Mohammed Arakik, président et vice-président de l'association cultuelle et culturelle de Saint-Valérien (Yonne)
Saïd Salloum et Mohammed Arakik, président et vice-président de l'association cultuelle et culturelle de Saint-Valérien (Yonne) © Radio France - Renaud Candelier

Vers 21h30 jeudi soir, une tête de sanglier a été trouvée au pied de la future mosquée de Saint-Valérien (Yonne). Les travaux tout juste terminés, le bâtiment attend le passage de la commission de sécurité pour ouvrir au public. Après cet acte islamophobe, les fidèles craignent pour leur sécurité.

"Cela fait quarante ans que j'habite ici et je n'ai jamais vu une chose pareille" se scandalise Saïd Salloum, le président de l'association cultuelle et culturelle de Saint-Valérien (Yonne). L'association va porter plainte contre X. Précédemment, il y avait déjà eu des pancartes "pas de mosquée chez nous" mais jamais d'acte aussi haineux. Maintenant "nous avons peur" assure le vice-président de l'association, Mohammed Arakik.

"On a peur des agressions le jour où on va commencer à prier"

Une tête de sanglier découverte devant la future mosquée de Saint-Valérien (Yonne) - Aucun(e)
Une tête de sanglier découverte devant la future mosquée de Saint-Valérien (Yonne) -

Un dialogue pour le moins difficile avec la mairie de Saint-Valérien

Les travaux de la mosquée viennent d'être terminés. Le bâtiment très sobre, sans apparence religieuse est venu remplacer une vieille bâtisse, à quelques mètres du collège du Gâtinais. Il n''attend plus que le passage de la commission de sécurité pour ouvrir au public. D'après l'association, cela fait un mois que le dossier est déposé en mairie et reste sans réponse. L'association regrette de ne pas avoir été contactée par le maire le soir-même après la découverte de cette tête de sanglier. Le maire, Jérôme Cordier, parle ce vendredi "d'un acte malheureux" commis "par un crétin" probablement pas du secteur. Un acte selon lui "pas du tout représentatif du village".

Saint-Valérien, dans l'Yonne - Radio France
Saint-Valérien, dans l'Yonne © Radio France - Denis Souilla