Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Yvelines : nouvelle nuit de tensions

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Des tirs de projectiles, de mortiers sur la police, sur les pompiers ou sur des bus, des guet-apens ont perturbé la nuit du 14 au 15 juillet dans plusieurs villes des Yvelines.

Plusieurs villes des Yvelines comme Versailles, Trappes, Vernouillet ou encore les Mureaux ont été le théâtre de guet-apens ou de tirs sur la police et les pompiers.
Plusieurs villes des Yvelines comme Versailles, Trappes, Vernouillet ou encore les Mureaux ont été le théâtre de guet-apens ou de tirs sur la police et les pompiers. © Radio France - Marine Chailloux

La nuit du 14 au 15 juillet a été agitée dans les Yvelines. Dans plusieurs villes, la police ou les pompiers ont été pris à partie, des containers et des poubelles incendiés, a appris France Bleu Paris

Jets de mortier sur la police

A Saint-Cyr-l'Ecole, ce sont les bus qui ont été visés. Vers 20h45, la police a reçu de nombreux appels d'habitants, signalant que les bus étaient visés rue Robert-Desnos par des tirs de mortiers. Une quinzaine de personnes était signalée sur les lieux mais à l'arrivée de la police, le secteur était redevenu calme. 

Plus tard dans la nuit, vers 23h30 à Trappes, des poubelles ont été incendiées square Louis Pergaud. Quinze jeunes armés de bâtons étaient présents à proximité. A l’arrivée de la police, quinze mortiers ont été tirés en direction des agents. Il n'y a pas eu de blessé et personne n'a pu être interpellé, les auteurs des violences n'étant pas identifiables. 

Même scénario une heure plus tard mais cette fois ce sont les pompiers qui étaient visés. Alors qu'ils intervenaient pour éteindre des poubelles en feu square Stendhal, ils ont reçu une quinzaine de mortiers sur leurs véhicules de secours. Les auteurs, cachés derrière des immeubles n'ont pas pu être arrêtés. Les fonctionnaires de police appelés en renfort, pris en tenaille, ont tiré plusieurs grenade de type Cougar ou lacrymogènes. Personne n'a été blessé. Quatre containers de poubelles ont été détruits.

Incendies de poubelles

Au même moment, à Vernouillet, boulevard de l’Europe, une équipe de police faisait l'objet de plusieurs tirs de mortiers. Leur voiture sérigraphiée a été touchée. La police a dû faire usage de deux tirs de grenades Cougar 50 et de deux tirs de L40 (lanceurs de balles) pour repousser quinze individus hostiles. 

A Versailles, c'est la police municipale qui a été visée. Peu avant minuit, les agents indiquent avoir essuyé plusieurs tirs de mortiers, rue des frères Keller, sans faire de dommage. Quatre personnes auteurs des tirs étaient cagoulées, elles ont pris la fuite. 

Tirs de LBD et de lacrymogènes en riposte

A La Celle-Saint-Cloud ou Bois d'Arcy, la police a été appelée pour des nuisances sonores. Elle a dû utiliser des lanceurs de balles (LBD 40) pour disperser des groupes.

Enfin aux Mureaux des affrontements avec la police ont éclaté vers 1h25 rue Louis-Blériot. Trente personnes avec capuches ont tendu un guet-apens aux agents. Les individus ont rassemblé des pierres, disposé des poubelles en travers de la chaussée et se sont mis à tirer une quinzaine de mortiers, mettant le feu à une poubelle.

Les policiers sont restés sur place pour sécuriser l'intervention des pompiers, car les flammes menaçaient de se propager à du mobilier urbain. Ils ont tiré des LBD et des lacrymogènes pour disperser le groupe. A 3h15, le quartier des musiciens retrouvait son calme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess