Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Yvelines : bagarre géante à Saint-Germain-en-Laye, plusieurs blessés

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Au moins deux personnes ont été gravement blessées dans la nuit de samedi à dimanche à Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines, après une bagarre entre bandes rivales. En tout, une soixantaine de personnes se sont affrontées dans le quartier du Bel-Air. Deux hélicoptères ont été appelés sur place.

Une soixantaine de personnes se sont affrontées dans la nuit de samedi à dimanche à Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines, trois blessés graves sont actuellement hospitalisés.
Une soixantaine de personnes se sont affrontées dans la nuit de samedi à dimanche à Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines, trois blessés graves sont actuellement hospitalisés. © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Saint-Germain-en-Laye, France

Une bagarre entre bandes rivales impliquant une soixantaine de personnes a fait six blessés dans la nuit de samedi à dimanche, dont au moins deux graves. Tous ont été blessés par arme blanche dans le quartier du Bel-Air à Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines.

Deux hélicoptères sont venus sur place

Selon les pompiers, deux hélicoptères ont été dépêchés sur place pour transporter les blessés graves. Deux ont été conduits à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière, le dernier a été emmené à l'hôpital de Beaujon (Clichy). Dimanche soir, un seul était toujours hospitalisé, mais ses jours ne sont plus en danger. Les autres ont pu sortir de l'hôpital.

En tout, sept équipes médicales du Samu sont intervenues sur place. Les deux bandes se sont dispersées à l'arrivée de la police. Seulement deux individus ont pu être arrêtés, ils sont toujours en garde à vue ce dimanche. 

Une enquête a été confiée à la sûreté départementale.