Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Yvelines : un homme s'accuse du meurtre de sa petite amie

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un homme s'est rendu à la gendarmerie samedi pour s'accuser du meurtre de sa petite amie dans la Vallée de Chevreuse dans les Yvelines. Le corps d'une femme a bien été retrouvé sans vie à son domicile.

Image d'illustration voiture de gendarmerie
Image d'illustration voiture de gendarmerie © Radio France - Maxppp

Yvelines, France

Un homme d'une trentaine d'année s'est rendu à la gendarmerie samedi en fin de journée. Il déclare avoir étranglé sa compagne. Après avoir pris sa déposition, les enquêteurs se rendent au domicile de la victime, dans la Vallée de Chevreuse. C'est là qu'ils trouvent le corps d'une femme de 31 ans. 

Le médecin légiste sur place confirme le décès par strangulation mais les circonstances de la mort et le mobile de l'acte restent pour le moment inconnus. Le suspect a été placé en garde à vue pour "homicide sur conjoint". La Section de recherches de Versailles est saisie de l'enquête.  

Un grenelle sur les violences conjugales

Au moins 74 femmes sont mortes sous les coups de leur compagnon ou ex-conjoint depuis le début de l'année, selon un décompte communiqué samedi par un collectif de familles et proches de victimes à l'initiative d'une manifestation à Paris. Il réclame des mesures immédiates contre les féminicides.  

La secrétaire d'Etat à l'Egalité femmes-hommes Marlène Schiappa a annoncé, dans un entretien au Journal du dimanche, que le gouvernement lancerait en septembre à Matignon un "Grenelle des violences conjugales" afin d'enrayer le phénomène.