Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Yvelines : un policier mis en examen pour homicide involontaire

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La thèse de la légitime défense est mise en doute après la mort d'un automobiliste tué par un policier sur l'autoroute A13 à Poissy dans la nuit du 16 au 17 octobre. Le policier a été mis en examen pour homicide involontaire et placé sous contrôle judiciaire.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Vincent Michel

Il avait invoqué la légitime défense mais sa version des faits n'a visiblement pas convaincu. Un policier a été mis en examen pour homicide involontaire et placé sous contrôle judiciaire, selon des informations recueillies par franceinfo. Le fonctionnaire est impliqué dans la mort d'un automobiliste sur l'A13 à Poissy, dans les Yvelines, dans la nuit du 16 au 17 octobre.  

Ce soir-là, un automobiliste de 28 ans roule sur le périphérique parisien. La voiture fait des embardées et est repérée par la police. Le conducteur, qui transporte deux passagers, refuse de s’arrêter. Il roule sans permis. 

L'automobiliste décède de blessures par balles

S'ensuit une longue course-poursuite jusqu’à ce que la voiture s’arrête sur l’autoroute A13, à hauteur de Poissy. Le policier sort alors de son véhicule mais l’automobiliste redémarre. Selon le policier, la voiture lui fonce dessus, il tire pour se défendre et blesse le conducteur, qui succombera à ses blessures.   

Le conducteur a bien redémarré la voiture, confirme ce samedi le parquet de Versailles, selon franceinfo. Mais l’autopsie pratiquée sur le corps du conducteur et les impacts de balle sur la voiture mettent à mal la version de la légitime défense

Le policier mis en examen n'avait jamais fait l'objet d’aucune poursuite. Un juge d’instruction est désormais en charge de l’enquête, une reconstitution va probablement être organisée pour comprendre exactement ce qu’il s’est passé. L’IGPN enquête également, après avoir été saisie immédiatement après les faits.    

Choix de la station

À venir dansDanssecondess