Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Yves Nicolin ne connaissait pas le djihadiste de Roanne

mercredi 31 août 2016 à 19:13 Par Léo Tescher, France Bleu Saint-Étienne Loire

C'est une affaire qui a fait grand bruit dans le roannais cet été. Le djihadiste qui revendiquait l'attentat de Nice dans une vidéo de l'État Islamique est d'origine roannaise ! Yves Nicolin dit l'avoir découvert, comme le grand public, dans cette vidéo.

Le maire de Roanne a découvert le djihadiste d'origine roannaise Rachid Kassim dans une vidéo (capture d'écran) de Daesh.
Le maire de Roanne a découvert le djihadiste d'origine roannaise Rachid Kassim dans une vidéo (capture d'écran) de Daesh. © Radio France - Léo Tescher

Roanne, France

Pourtant les services de renseignement savaient que Rachid Kassim était parti rejoindre les rangs de l'Etat Islamique en Syrie il y a plusieurs années. Il s'était même fait remarquer l'année dernière en ouvrant une page facebook, fermée depuis, dans laquelle il appelait clairement au djihad. Mais Yves Nicolin ne l'a donc découvert que le 20 juillet. Le jour où Rachid Kassim apparaît en treillis militaire dans une vidéo de Daesh décapitant 2 prisonniers tout en se félicitant de l'attentat de Nice.

« Le nom ne me rappelait rien, explique Yves Nicolin, mais en même temps je ne me rappelle de tous les employés qui sont passés sous le mandat de Laure Déroche en tant que salariés de la ville de Roanne ». Car oui, Rachid Kassim était employé municipal. « Il s'occupait d'enfant dans les écoles, ça fait froid dans le dos ! » s'exclame le maire. Yves Nicolin tempère toutefois l'attaque à la maire socialiste précédente « personne n'aurait pu savoir. Et puis je dois dire qu'elle avait plutôt bien réagit... Parce qu'à l'époque Rachid Kassim avait demandé à faire sa prière sur son lieu de travail. Ça lui avait été refusé, et à raison ! ». Parce que pour le maire de Roanne, la religion ne doit pas se vivre dans l'espace public : « moi, je suis catholique pratiquant et je n'emmerde personne avec ma religion et surtout, je ne la montre pas dans la rue ».

Yves Nicolin qui rappelle qu'il est favorable à un changement de constitution pour mieux protéger les citoyens et mieux les surveiller :

« Pourquoi pas modifier la constitution ? »

Concernant Rachid Kassim et d'éventuels amis qu'il aurait toujours à Roanne, Yves Nicolin dit que les services antiterroriste sont particulièrement vigilants... mais que lui en tant que maire n'a aucun pouvoir d'action.