Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Zone 300, le Netflix de la chasse et de la pêche, se développe à Perpignan

-
Par , France Bleu Roussillon

Créée voilà deux ans en pays catalan, la plateforme de vidéo à la demande spécialisée dans les films consacrés à la chasse et à la pêche revendique près de 90.000 utilisateurs. Elle s’offre désormais une campagne de publicité dans le métro parisien.

Zone 300 revendique 90 000 utilisateurs
Zone 300 revendique 90 000 utilisateurs

Un catalogue de plusieurs centaines de vidéos, un système d’abonnement, la possibilité de visionner les films sur smartphone, tablette ou ordinateur : la plateforme de VOD Zone 300 fonctionne sur le même principe que le géant américain Netflix. À ceci près qu’ici les vidéos sont exclusivement consacrées à la chasse ou à la pêche

Adrien Martinez, le fondateur de la plateforme, est un Catalan âgé de 29 ans. Mordu de chasse depuis son plus jeune âge, il était frustré par l’offre de films dédiée à sa passion. "On en trouve bien sûr beaucoup sur YouTube, mais ils sont souvent tournés par des amateurs et la qualité est souvent moyenne. Quant aux chaînes de télé spécialisées, il y a de la pub et on reste soumis à un horaire de diffusion."

Changer l'image du milieu

Aujourd’hui Zone 300 fait travailler une quinzaine de personnes à Perpignan. L’équipe tourne régulièrement des documentaires, mais achète aussi des vidéos à des sociétés de production pour enrichir son catalogue. L’objectif affiché étant aussi de changer l’image du milieu.

 "Le slogan de notre campagne dans le métro, c’est "Chassez vos préjugés !" Ça veut tout dire, assure Adrien Martinez. On montre réellement notre passion : l’amour qu’on a pour les chiens, la convivialité, la préparation, etc…  On tente de casser l’image parfois vieillissante de la chasse". 

Pour sa campagne de publicité, Zone 300 s’est ainsi associée à la jeune chasseuse catalane Johanna Clermont, "influenceuse chasse" aux plus de 100.000 abonnés sur le réseau social Instagram.

Zone 300 revendique près de 90.000 utilisateurs sur sa plateforme.     

Choix de la station

À venir dansDanssecondess