Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

EN IMAGES - 200 enfants à bord des Ultims de la Brest Atlantiques

Monter à bord des Ultims engagés dans la Brest Atlantiques : c'est le privilège qu'ont eu 200 enfants des centres de loisirs brestois ce mercredi. L'occasion de découvrir ces géants des mers de plus près.

Les enfants sont montés à bord de l'Actual Leader par petits groupes
Les enfants sont montés à bord de l'Actual Leader par petits groupes © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Brest, France

Toute la journée, ils ont défilé sur le ponton par petits groupes, avec leurs accompagnateurs : environ 200 enfants des centres de loisirs ont été invités à monter à bord des quatre Ultims qui vont s'élancer pour la Brest Atlantiques. C'est la première fois qu'ils découvrent ces maxi-trimarans à foils qui permettent aux bateaux de s'élever au-dessus de la mer à pleine vitesse.

Des questions à la pelle

Par groupe de sept, les premiers arrivés embarquent sur le bateau du team Actual Leader. Dans la cabine, Yves Le Blévec et Alex Pella s'occupent des ultimes préparatifs avant le départ. "Ils remplissent la pharmacie, ils s'occupent de la nourriture et des vêtements, donc on ne va pas les déranger", souffle Niels, qui fait office de guide. 

"Comment ils font pour dormir ?", "ça sert à quoi les winch ?", "est-ce-que vous pêchez parfois ?" : les questions des enfants fusent. Certains étaient un brin surexcités en arrivant sur le ponton. "Même moi je n'ai jamais eu l'occasion de voir un bateau comme ça d'aussi près ! lance Léa, qui les encadre. Les enfants n'ont pas tous cette occasion non plus, donc c'est cool pour eux, ils sont super contents !".

Niels explique l'utilisation des foils et des différents cordages - Radio France
Niels explique l'utilisation des foils et des différents cordages © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Entre stress et envie de prendre le large

Si certains enfants s'amusent à sauter sur le trampoline, avant d'être réprimandés par les encadrants, d'autres ne font pas les fiers en voyant l'eau sous leurs pieds. "Moi j'avais un petit peu peur", admet Jied. "Ça stresse car on peut tomber, on a l'impression que les filets vont se déchirer", s'inquiète Ashraf. 

Être sur le trampoline en mer, c'est comme être sous la douche : on est trempés !

Niels se veut rassurant : "Ce sont des nœuds faits à la main, ils mettent deux à trois semaines pour les faire ! C'est très solide". Après vingt minutes d'explications sur le fonctionnement du bateau en mer, les enfants sont partagés. "Moi, je ne me vois pas y aller", s'exclame Iyed, un peu impressionné par la taille des Ultims. Noah s'y verrait bien : "Pourquoi on n'y va pas nous aussi faire la course ?", demande-t-il. "Ils ne peuvent être que trois sur le bateau", explique Niels. "J'y vais avec deux copains alors, conclut le petit garçon en plaisantant. Monter à bord, ça donne l'impression qu'on va participer à la course !".

Ça bouchonne vite à l'arrière du bateau, à l'extérieur de la cabine - Radio France
Ça bouchonne vite à l'arrière du bateau, à l'extérieur de la cabine © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu