Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

24 heures du Mans vélo : une équipe de l'UTBM au départ

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Les 24 heures du Mans se courent à moto, en auto mais aussi ... à vélo. Le départ sera donné ce samedi à 15 heures sur le célèbre circuit Bugatti. L'UTBM (Université de Technologie de Belfort Montbéliard) présente une nouvelle équipe de six coureurs au départ.

 La pression monte pour l'équipe de l'UTBM au départ ce samedi des 24 heures du Mans vélo.
La pression monte pour l'équipe de l'UTBM au départ ce samedi des 24 heures du Mans vélo. - Loïc Ameline

Belfort, France

L'UTBM, Université de Technologie de Belfort Montbéliard, sera une nouvelle fois au départ de l'épreuve des 24 heures du Mans vélo ce samedi avec une équipe de six étudiants. Le principe est le même que pour les motos et autos : les concurrents de la même formation vont se relayer sur la piste durant 24 heures. L'objectif est aussi de parcourir le plus de kilomètres.

Même à vélo, la sensation de vitesse est impressionnante

Parmi les coureurs de la "team UTBM", Loïc Ameline en 4ème année constructions mécaniques. Il présente l'avantage d'avoir déjà participé aux 24 heures du Mans vélo il y a deux ans et va pouvoir transmettre son expérience et ses conseils à ses coéquipiers. " Au début, ce circuit fait peur, il impressionne. Quand on est sur la piste, on a une sensation de vitesse même à vélo impressionnante notamment dans les virages. Quand on aime le vélo, c'est quelque chose qu'il faut faire au moins une fois dans sa vie" se souvient Loïc. L'étudiant n'a pas oublié non plus l'ambiance. " Je me souviens que lors d'un relais à 3 heures du matin, il y avait des gens qui criaient sur le bord du circuit. Du début à la fin, il y a toujours du monde pour nous encourager" se rappelle l'étudiant de 22 ans.

Un départ type le Mans en courant

A l'approche de l'événement, l'impatience gagne les rangs. Les futurs ingénieurs savent que le départ sera capital. Il s'effectue d'ailleurs dans les mêmes conditions que pour les autos et motos. Un départ type le Mans avec le vélo d'un côté et les coureurs de l'autre qui devront traverser la piste en courant. Le drapeau à damiers lui est agité à l'arrivée comme pour les pros.

30 à 150 kilomètres par séance d'entrainement

Les six coureurs se préparent ensemble depuis plusieurs mois. Depuis le retour des beaux jours, ils ont effectué de 30 à 150 km par sortie mais ce n'est pas qu'à la force des mollets qu'on va au bout des 24 heures. " Il y aura une gestion à vélo et une gestion en dehors pour la récupération, le sommeil et l'alimentation. On a un stand dans les paddocks. Je ne pense que je dormirai après mes relais car c'est difficile de ne pas aller encourager les copains qui, comme moi, vont se donner à fond" indique Adrien, un autre membre de l'équipe.

Deux camarades supplémentaires pour encadrer l'équipe

L'équipe sera encadrée par deux autres étudiants chargés de la logistique et de la mécanique sur place dont Anthony qui sera aussi là pour encourager ses camarades. " Qu'ils se donnent à fond et qu'ils fassent cette épreuve par plaisir, nous on s'occupe du reste" indique celui qui sera le premier supporteur de l'équipe UTBM.  Inscriptions, déplacement, confection de maillot, nourriture, le groupe d'étudiants a déboursé prés de 1 500 euros pour le weekend mais a reçu le soutien de plusieurs partenaires.

Deux ans après, ils repartent. Après la préparation, c'est l'heure du grand défi pour les étudiants de l'UTBM

Il va y avoir du spectacle sur la piste. L'édition 2017 des 24 heures du Mans vélo avait attiré 3 800 participants.