Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

24H du Mans moto : des centaines de spectateurs sous la cathédrale pour admirer les bolides

mercredi 18 avril 2018 à 19:16 Par Yann Lastennet, France Bleu Maine

Les soixante motos qui prendront le départ des 24h étaient exposées ce mercredi après-midi en plein centre ville du Mans. Une première pour fêter les quarante ans de l'épreuve. Le public a pu approcher les motos et discuter avec les pilotes.

Les 180 pilotes engagés dans la course pose devant la cathédrale du Mans
Les 180 pilotes engagés dans la course pose devant la cathédrale du Mans © Radio France - yann lastennet

Le Mans, France

C'est un peu la parade des pilotes des 24h auto mais version moto. Pas de défilé dans les rues du Mans mais une belle exposition des soixante bolides qui prendront le départ de cette 41e édition samedi à 15 heures. Des centaines de passionnés et de curieux ont pu admirer ces engins survitaminés qui peuvent atteindre 300 km/h sur le circuit. Mieux, les spectateurs ont pu prendre le temps de discuter avec les pilotes, forcément détendus avant les essais. " Mais cela ne va pas durer" explique Vincent Philippe, l'un des trois pilotes du Suzuki Endurance Racing Team (S.E.R.T.). " Là on voit le sourire sur le visage des pilotes mais vendredi soir, la veille de la course, ce sera différent. Moi je suis pour la communication. On en a besoin dans ce sport. Ok ! le spectacle est sur la piste. C'est bien mais il faut ouvrir le monde de l'endurance moto au grand public"

Vincent Philippe, pilote de la Suzuki n°2, 3 fois vainqueur des 24h du Mans

Le public a pu approcher de près les pilotes et les photographier comme ceux de l'équipe Suzuki - Radio France
Le public a pu approcher de près les pilotes et les photographier comme ceux de l'équipe Suzuki © Radio France - yann lastennet

" Pour moi c'est une très très bonne idée" renchérit Gilles Stafler, le patron de l'écurie SRC Kawazaki (5 fois vainqueur des 24h). " Cela permet aux gens de se rencontrer, les initiés avec les non initiés et puis sur un circuit, un pilote est difficilement abordable car il est concentré sur le travail qu'on lui demande. Mais là c'est très bien, c'est très convivial. En plus on a une journée splendide, la cathédrale derrière que j'avais jamais vu. Non c'est très bien !"

Gilles Stafler, le team manager du SRC Kawazaki, 5 fois vainqueur des 24H

C'est le plus beau jour de ma vie

Photos, selfies, dédicaces, le public est ravi comme Frédéric qui est venu spécialement de Vendôme avec sa fille et sa nièce. "Elles sont fans de moto comme moi. L'une pour Yamaha, l'autre pour Suzuki. On repart ce soir et moi je reviens vendredi en moto après le boulot pour voir la course. Ce qui est bien, c'est que les pilotes sont très accessibles, ce qui n'est pas toujours le cas sur le circuit". Perruque bleue sur la tête, Thérèse est une figure connue des paddocks. "Je ne rate pas une course au Mans" clame-t-elle devant les pilotes de la Yamaha 94, ses chouchous. "Les courses, ce sont des moments inoubliables, les plus beaux moments de ma vie !" 

Thérèse et sa perruque bleue sont bien connues dans les paddocks. Cette mancelle ne manque pas une course et elle sait se faire remarquer - Radio France
Thérèse et sa perruque bleue sont bien connues dans les paddocks. Cette mancelle ne manque pas une course et elle sait se faire remarquer © Radio France - yann lastennet

des centaines de spectateurs ont pu approcher les pilotes et les motos

La séance se conclut par une photo de groupe des 180 pilotes engagés devant la cathédrale du Mans. Un moment unique pour Mike Di Meglio, tenant du titre avec la Yamaha 94. " C'est vraiment sympa d'être là avec le public. C'est une première, une bonne idée pour fêter les 40 ans de la course".

Les 60 motos qui prendront le départ de l'épreuve étaient présentées au public sur le parvis des Jacobins, en plein centre ville du Mans - Radio France
Les 60 motos qui prendront le départ de l'épreuve étaient présentées au public sur le parvis des Jacobins, en plein centre ville du Mans © Radio France - yann lastennet