Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Trente ans après l'arrêt de sa production, la "Deuche" a toujours la cote

Par

Le 27 juillet 1990 la dernière 2CV sortait d'usine au Portugal. Trente ans après l'arrêt de sa production la mythique "deudeuche" a toujours la cote. Dans l'Yonne, Christophe Chaumartin et Stéphane Long n'échangeraient leurs "deux pattes" pour rien au monde. Ils nous expliquent pourquoi.

Dans l'Yonne,  Stéphane Long et Christophe Chaumartin n'échangeraient pour rien au monde leurs deux-pattes contre un bolide ! Dans l'Yonne,  Stéphane Long et Christophe Chaumartin n'échangeraient pour rien au monde leurs deux-pattes contre un bolide !
Dans l'Yonne, Stéphane Long et Christophe Chaumartin n'échangeraient pour rien au monde leurs deux-pattes contre un bolide ! © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Il y a 30 ans jour pour jour, la dernière 2CV sortait d'usine à Mangualde, au Portugal. Le 27 juillet 1990 s'arrête la production d'une voiture mythique: la "Deuche", " Deudeuche" ou encore "Deux pattes". Dans l'Yonne, il existe plusieurs associations de passionnés qui n'échangeraient pas leurs 2CV, contre le plus beau des bolides. C'est le cas de Christophe Chaumartin et Stéphane Long. 

Publicité
Logo France Bleu
Le 27 juillet 1990 la dernière 2CV sort d'usine au Portugal. Il s'agit d'une 2CV Charleston comme celle ci, photographiée à Prégilbert. © Radio France - Thierry Boulant

"Ma première voiture a été une 2CV" - Christophe Chaumartin

Il faut dire que chacun a sa propre histoire avec cette "voiture du peuple" imaginée par Pierre-Jules Boulanger à la veille de la Seconde Guerre mondiale. " Papa était électricien et il avait des 2CV camionnette. Moi ma première voiture a été une 2CV, et depuis la passion a continué" explique Christophe Chaumartin, heureux propriétaire d'une Dyane, la demi-sœur de la 2CV au moteur identique mais aux formes plus rectilignes. 

"On ne se rend pas compte de tout ce que l'on peut faire avec une 2CV" - Stéphane Long

Pour l'entretien, il confie sa Dyane à Stéphane Long, garagiste à Nitry. Son père et lui se sont passionnés, puis spécialisés dans la 2CV et ses dérivés (la Dyane et la Méhari) par hasard. Un jour, sans trop y croire, les garagistes père et fils, promettent à un client de venir voir une course de 2CV. C'est une révélation ! " C'est terrible ! On ne se rend pas compte de tout ce que l'on peut faire avec une 2CV." s'exclame Stéphane Long, qui se souvient : "Sur le terrain elles sont dans le même chrono que des 205 GTI. La 2CV poussée, le moteur doit faire 35 chevaux. Celui de la 205 GTI en fait 160, les deux sont dans la même seconde ! " . 

Christophe Chaumartin est propriétaire d'une Dyane, la "demi-soeur" de la 2CV au moteur identiques mais aux formes plus rectilignes. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

"Je ne vois pas l’intérêt d'avoir une autre voiture" - Stéphane Long 

C'est vrai, on n'imagine pas cela en voyant cette petite voiture aux courbes arrondies, féminines, aux allures de citadine. " Elle est belle !" lance Stéphane Long en observant la 2CV paternelle sur laquelle il veille. Il l'utilise au quotidien. " Moi le week-end je suis en Deuche ! Je ne vois pas l'intérêt d'avoir une autre voiture, c'est le top ! On monte dedans, on démarre, on décapote, les cheveux au vent". Surtout, en cas de panne, il suffit d'être un petit peu bricoleur pour pouvoir repartir confie le garagiste. "Quand on est dedans ça nous donne la joie de vivre ! Je mets les soucis de côté quand je suis à l'intérieur" ajoute Christophe Chaumartin. 

Stéphane Long utilise au quotidien une 2CV6 spéciale " je ne vois pas l'intérêt d'avoir une autre voiture !" © Radio France - Delphine-Marion Boulle

"Le moteur bi-cylindre a un bruit spécial" - Christophe Chaumartin

Pourtant, rien de plus simple, rien de plus sommaire qu'une 2CV selon Christophe Chaumartin : " Un levier de vitesse, un volant, un accélérateur, une pédale de frein, les kommodos. Il n'y a pas d'électronique. Rien de plus". Pourtant, la 2CV n'en est pas moins confortable, maniable et on donne volontiers à cette citadine, l'image d'une voiture du monde rural. 

C'est cette simplicité qui a fait le succès de la deux-pattes. Il fallait une voiture accessible au plus grand nombre, qu'importe donc le physique, pourvu que la 2CV soit peu coûteuse, confortable et facile d'utilisation. Dans le cahier des charges, cette phrase attribuée à Pierre-Jules Boulanger : 

A la veille de la Seconde Guerre mondiale, Pierre-Jules Boulanger crée la Très Petite Voiture, présentée au salon de l'automobile de 1948 sous le nom de 2CV. - - citation -
loading

Une cote qui ne cesse de grimper 

Hier, la 2CV était la voiture la plus abordable. Son premier prix ? 185.000 (anciens) Francs  lors de sa présentation sur le salon de l'Automobile de Paris de 1948. **Aujourd'hui sa cote ne cesse de grimper.  **De 1.900 euros en 1990, dernière année de production, sa cote atteint désormais de 8.000 à 18.000 euros. 

La faute aux collectionneurs étrangers, Allemands et Hollandais qui apprécient le charme de la 2CV. La faute, aussi, à de nouveaux collectionneurs Français, prêts à mettre le prix pour s'offrir celle qui est devenue un petit bout de patrimoine français. Certaines 2CV atteignent la coquette somme de 100.000 euros " C'est la 2CV 4x4 saharienne, c'est très rare" justifie Christophe Chaumartin.

loading

Au total entre 1948 et 1990,  5.114.961 exemplaires ont été produits, environ 90.000 parcourent toujours les routes de France.

Le saviez-vous ? 

Un modèle très spécial a vu le jour en 1981. La 2CV 007 a été produite à 500 exemplaires, pour le marché français, à l'occasion de la sortie du James Bond " Rien que pour vos yeux" avec Roger Moore. Dans le film, la deux-pattes joue les cascadeuses avec l'actrice Carole Bouquet au volant. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu