Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Trente ans après la fermeture de la mine, la machine d’extraction du charbon est remise en service à Oignies

vendredi 7 décembre 2018 à 3:01 Par Claire Mesureur, France Bleu Nord et France Bleu

C'est à Oignies que s'est achevée l'épopée du charbon dans la région, le 20 décembre 1990. Aujourd'hui le 9/9 bis d'Oignies est devenu un pôle cultuel et pour la 6ème édition du festival des Fugues Sonores la machine d'extraction va reprendre du service.

C'est ici que la dernière gaillette a été remontée, presque 30 ans après la machine va tourner à nouveau
C'est ici que la dernière gaillette a été remontée, presque 30 ans après la machine va tourner à nouveau - Régis Picart

Oignies, France

Ils se sont battus pendant des années pour sauver à la fois le site et la machine d'extraction qui pouvait encore tourner. Une poignée d'anciens mineurs réunis au sein d'une association et qui se sont relayés au chevet de la vieille dame pour ralentir au maximum son vieillissement.

Grâce à la Communauté d'Agglomération d'Hénin-Carvin (CAHC) leur rêve devient réalité. Non seulement le puits de mine a repris vie pour devenir un pôle culturel dédié aux arts de la musique, mais la fameuse machine d'extraction va pouvoir tourner à nouveau le temps du festival des Fugues Sonores. Un festival de concerts, de spectacles et de mise en lumière autour du thème des machines. 

La machine d'extraction assurait la descente et la remontée de la cage qui transportait les hommes et le matériel - Radio France
La machine d'extraction assurait la descente et la remontée de la cage qui transportait les hommes et le matériel © Radio France - Claire Mesureur

"Quand on avait 75 ou 80 mineurs à faire descendre, se souvient Roger Khelifi, on n'avait pas droit à l'erreur"! Alors aujourd'hui bien sûr il n'est plus question de faire descendre qui que ce soit, mais comme il y a bientôt 30 ans, la machine va à nouveau faire tourner les mollettes du chevalement.

Des visites exceptionnelles à l'occasion du festival ces 7 et 8 décembre, mais peut-être que d'autres occasions se présenteront comme les journées du patrimoine ou des parcours de découverte organisés pour ne pas oublier le fonctionnement d'un puits de mine.