Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Trop grande, la photo officielle d'Emmanuel Macron pourrait entraîner un surcoût pour les communes

mercredi 19 juillet 2017 à 15:24 Par Emmanuel Collardey et Sylvie Charbonnier, France Bleu Paris et France Bleu

Le portrait officiel du Président de la République dépasse de quelques centimètres celui de ses prédécesseurs. Si un élu de Seine-et-Marne estime le surcoût de l'encadrement à plus de 2,7 millions d'euros, l'addition devrait être beaucoup plus limitée.

La photo officielle du Président de la République et ses quelques centimètres en trop.
La photo officielle du Président de la République et ses quelques centimètres en trop. - Soazig de la Moissonière

ll y a un problème de taille avec la photo officielle d'Emmanuel Macron, destinée à trôner dans les 36.000 mairies de France. Car d'après le maire de Forges (Seine-et-Marne), le cliché du nouveau Président de la République ne rentre pas dans le cadre des portraits précédents. La photo est plus haute de cinq centimètres (50x70 cm contre 50x65 auparavant). Un nouveau format peu apprécié de Romain Senoble qui s'en est ému sur Facebook, car selon ses calculs, il pourrait coûter cher aux communes de France :

Le calcul rageur du maire Forges relayé sur Twitter par son collègue de Montereau-Fault-Yonne, James Chéron. Une facture d'autant plus dure à avaler, "au moment où l'Etat demande aux collectivités locales de se serrer davantage la ceinture", gronde Romain Senoble. Mais selon nos confrère de L'Express, si il y a bel et bien un coût supplémentaire, le montant de l'addition est erroné. L'affichage du portrait présidentiel est une tradition mais pas une obligation. L'entreprise SEDI citée par l'élu précise que les communes ne sont pas tenues d'acheter la photo encadrée facturé 77 euros. Les maires sont libres d'acheter ailleurs un cadre moins onéreux.