Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

40 ans de France Bleu Mayenne : le jour où Radio Mayenne émettait partout dans Laval un match de football

-
Par , France Bleu Mayenne

Le 14 septembre 1983, le Stade Lavallois entamait le premier tour de la Coupe d'Europe en URSS, à Kiev. Contrairement à aujourd'hui, peu de médias couvraient la rencontre, pas même la télévision. Radio Mayenne, qui fête ses 40 ans, y était. La rencontre était même diffusée dans les commerces.

Thierry Ruffat, un des rares journalistes présents au Respublikanskiy Stadium à Kiev, pour le 1er tour de la Coupe d'Europe du Stade Lavallois
Thierry Ruffat, un des rares journalistes présents au Respublikanskiy Stadium à Kiev, pour le 1er tour de la Coupe d'Europe du Stade Lavallois © Radio France - Photo Thierry Ruffat

Radio Mayenne, Radio France Mayenne, France Bleu Mayenne. Trois noms, une radio en 40 ans, mais toujours les mêmes missions : vous informer, vous divertir. Votre radio de service public fête ses 40 ans ce 16 juin 2020. Ce mardi vous raconte les histoires qui ont marqué l'antenne et les femmes et les hommes qui ont fait cette radio. 

"On voyait les joueurs en tout petit"

Depuis de longues années France Bleu Mayenne suit de près les aventures du Stade Lavallois en football. Et une des voix du Stade c'est Thierry Ruffat, rédacteur en chef, récemment parti à la retraite. Il fait partie de ceux qui ont commenté en 1983 le déplacement des Mayennais de Michel Le Millinaire à Kiev en Ukraine, pour le match aller du premier tour de la coupe d'Europe. Un grand moment de radio. Peu de journalistes étaient présents à l'époque. "Nous sommes arrivés dans ce stade immense. On était perchés très haut, un peu comme le parc des Princes dans sa première configuration", se souvient Thierry Ruffat. "On voyait les joueurs en tout petit. Nous avions pourtant des écrans de contrôle devant nous, mais moi pour commenter je n'avais pas l'habitude ces outils donc je regardais le terrain. Le stade n'était pas plein mais très bien rempli. Et les trois ou quatre premiers rangs, proches de la piste d'athlétisme, étaient occupés par des militaires soviétiques et des policiers. Que des gens en casquettes, qui ne sautaient pas forcément sur leur banquette", sourit le commentateur mayennais. 

La feuille de match de ce fameux Kiev / Laval, le 14 septembre 1983
La feuille de match de ce fameux Kiev / Laval, le 14 septembre 1983 © Radio France - Archive Thierry Ruffat

Des autographes en Mayenne

Ce Kiev / Laval restera gravé dans sa mémoire comme une plongée dans la désormais ex-URSS que tout ou presque opposait à l'Occident. En Mayenne, le match n'était pas retransmis à la télévision. Il se déroulait à 17 heures, heure française. Énormément de passionnés de foot avaient donc l'oreille collée aux transistors. Chez eux bien sûr, mais pas que ... "J'ai appris à mon retour d'Ukraine que la rencontre avait été diffusée dans les bars, et dans toutes les grandes surfaces. Ouest-France en avait fait un sujet d'ailleurs", explique Thierry Ruffat. "Je suis persuadé que Radio Mayenne a fait un carton d'audience ce jour-là, il n'y a pas eu de statistiques mais j'en suis persuadé (...) je n'ai jamais signé autant d'autographes qu'à mon retour en Mayenne. Le dimanche j'étais au bord des terrains pour le magazine Top Chrono et on me demandait des autographes. Ça a été la folie furieuse en fait ce match !"

Coupure de presse
Coupure de presse © Radio France - Archives Thierry Ruffat
Choix de la station

À venir dansDanssecondess