Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

50 ans d'Apollo 11 : un astronome amateur veut transformer son champ du Poitou en observatoire de la Lune

-
Par , France Bleu Poitou

Le 21 juillet 1969, l'équipage d'Apollo 11 marchait sur la Lune devant 600 millions de téléspectateurs. Un demi-siècle plus tard, des astronomes du monde entier vont observer notre satellite ce vendredi 12 juillet. L'un d'eux expose même à Sommières-du-Clain de la poussière lunaire.

Xavier Debeerst dans son champ des étoiles à Sommières-du-Clain
Xavier Debeerst dans son champ des étoiles à Sommières-du-Clain © Radio France - Jules Brelaz

Sommières-du-Clain, France

"Sommières-du-Clain calling for Apollo, Sommières-du-Clain calling for Apollo..." Cinquante ans après la mission Apollo 11 sur la Lune, Xavier Debeerst n'a pas encore eu de réponse à ses appels mais ce Belge installé dans le Poitou garde espoir. Astronome amateur depuis son plus jeune âge, ce retraité du commerce en ligne construit actuellement un observatoire de l'espace en pleine campagne du Sud-Vienne.

"Ça fait 35 ans que je collectionne des instruments astronomiques, des télescopes et des lunettes récupérés notamment aux Etats-Unis et en République Tchèque, j'en ai environ soixante-dix ici !"

C'est ici que les échantillons de poussière lunaire sont exposés. - Radio France
C'est ici que les échantillons de poussière lunaire sont exposés. © Radio France -

"Une exposition de poussière lunaire au grand public unique en France"

Poitevin d'origine flamande né à Ypres près de Lille, Xavier Debeerst est tombé dans la marmite astronomique à l'âge de 6 ans avec l'exploit de Neil Armstrong. "Dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969, mon père m'a réveillé. Ma mère était devant la télé et on n'arrêtait pas de lui dire, maman pousse-toi, pousse-toi, on ne voit rien ! C'est depuis ce moment que j'ai eu envie de regarder les étoiles."

"Ici j'expose des cartographies de la Lune, le film "le Voyage dans la Lune" de Georges Méliès (1902), des jouets vintage des années 60 parlant de la conquête spatiale mais la pièce la plus rare que vous ne trouverez pas ailleurs en France, ce sont ces échantillons du sol lunaire ramenées sur Terre par les missions russes Luna 16 et 20!"

"J'ai été au grand Nord, en Europe, au Portugal, en Espagne, en Italie, partout j'ai cherché un endroit où installer mon observatoire des étoiles, et ce ciel limpide et calme, ce bleu profond et pur, et l'horizon dégagé, c'est ici que je l'ai découvert, à Sommières-du-Clain."

Xavier Debeerst observe au microscope des échantillons de sol lunaire. - Radio France
Xavier Debeerst observe au microscope des échantillons de sol lunaire. © Radio France

Une anecdote culottée sur Buzz Aldrin

Après une première carrière dans le commerce en ligne, Xavier Debeerst est revenu à sa première passion de l'histoire de la photographie astronomique. Totalement autodidacte, il "collabore aujourd'hui avec l'université d'Arizona à Tucson". Ses voyages l'ont amené à rencontrer une fois le deuxième homme à avoir marché sur la Lune.

"Quand j'ai pu m'entretenir avec Buzz Aldrin, je lui ai demandé quand est-ce qu'ils avaient eu le plus peur. Il m'a répondu que c'était lorsque l'on a vu le lever de Terre sur la Lune parce que nous savions que nous avions un one way ticket, un aller simple pour la Lune, on n'était pas certains de savoir retourné à la maison. C'est ce qui nous a le plus marqué. On avait peur (...) Ils ont sali leur pantalon !"

"C'est à Sommières-du-Clain que vous serez le plus proche de la Lune pour l'observer"!" Si vous souhaitez rendre visite à Xavier Debeerst pour entendre d'autres anecdotes sur la mission Apollo 11, il suffit de s'inscrire auprès de l'association Les Observatoires du Clain au 06 49 52 47 54.