Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

500 km en six jours : Thierry Kerhornou va faire le tour des Pyrénées-Orientales en courant

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

Le coureur se lance ce samedi dans une aventure aussi grandiose que loufoque : il va réaliser le tour complet du département, en suivant scrupuleusement les limites administratives.

Thierry KERHORNOU, en mars 2020, lors du Grand Trail de L' aspre (Thuir)
Thierry KERHORNOU, en mars 2020, lors du Grand Trail de L' aspre (Thuir) -

En distance, c’est comme s’il enchaînait douze marathons. En dénivelé, comme s’il gravissait cinq fois l’Everest depuis le camp de base… Le trailer Thierry Kerhornou s’élance ce samedi matin de Canet-en-Roussillon pour un défi totalement fou : à 55 ans, il souhaite réaliser le tour complet des Pyrénées-Orientales en courant le long de la frontière administrative. Il espère mettre six à huit jours pour boucler les 514 kilomètres et les 17.600 mètres de dénivelé positif.

"Ce type est complètement frappé ! Il faudrait l’interner", s’amuse son ami Richard, en charge de la logistique, "pour faire 500 bornes en courant, sans s’arrêter, il faut être malade". À quelques heures du départ, Thierry Kerhornou a pourtant l’air totalement détendu, lorsque nous le rencontrons dans un café de Vernet-les-Bains, sa nouvelle commune d’adoption. 

"Si je me suis lancé ce défi, c’est déjà pour découvrir le coin, cela ne fait qu’un an que je me suis installé dans le département", raconte le trailer d’origine bretonne. 

L’aventure au bout de la rue

À l’heure où les Français sont invités à passer leurs vacances près de chez eux, Thierry Kerhornou souhaite aussi montrer que l’aventure et le dépaysement sont à portée de main, sans même avoir à quitter son département. "Même si j’aime voyager et faire des trails à l’étranger, il faut reconnaître que nous avons chez nous un terrain de jeu absolument magnifique".

Et quelle diversité ! En quelques dizaines kilomètres, le parcours va mener le coureur des plages bondées du Roussillon aux confins des vallées de Cerdagne, des vignobles aux moraines glaciaires, du château cathare de Queribus au temple de la consommation du Pas de la Case, en passant par les alpages arrondis des Albères et les crêtes acérées du Fenouillèdes.

L’homme qui ne dépasse pas les bornes…

Depuis plus de 10 ans, Thierry Kerhornou s’est fait une spécialité de ce genre de parcours atypiques. À deux reprises, il a réalisé le tour des Alpes-Maritimes en suivant les limites administratives. Il a récidivé avec le tour de la Région Paca. Mais sa grande œuvre reste le tour complet de la France, en suivant la frontière, en 2008.  

"C’est plus amusant de suivre une frontière que d’aller tout droit", se justifie-t-il, "il y a des détours, des surprises et des chemins oubliés que même les randonneurs ne connaissent pas…"

Logistique minimaliste

Contrairement aux trailers les plus médiatiques, Thierry Kerhornou va réaliser son défi sans l’appui d’une grande équipe logistique, sans médecin, sans kiné, sans sponsor, sans équipe de tournage… Il ne pourra compter que sur Richard, un ami fidèle qui aura pour mission de le ravitailler aux rares endroits accessibles en voiture, et de lui préparer un bivouac pour la nuit. "Quelques amis ont aussi prévu de m’accompagner sur quelques kilomètres, quand je passerai près de chez eux". 

À quelques heures du départ, Thierry est confiant : "Mon corps est prêt, je cours entre 20 et 30 kilomètres cinq fois par semaine. Maintenant, c’est dans la tête que cela va se jouer". Il sait qu’il va parfois en baver, mais son expérience le rend sûr de lui : sauf blessure, il réussira son défi

Seul regret, sa compagne ne pourra pas le soutenir : elle-même traileuse, elle est bloquée depuis plusieurs mois en Amérique du Sud, à cause de l’épidémie de coronavirus. 

Vous pourrez suivre en direct son évolution grâce à une balise GPS sur son site, sur sa page Facebook et sur l’événement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess