Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Six kilos de cannabis dans des babouches rapportées du Maroc

jeudi 24 décembre 2015 à 16:34 France Bleu Gironde, France Bleu Provence et France Bleu

Les douaniers de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac ont découvert six kilos de cannabis cachés dans des babouches. Les chaussures étaient dans la valise d'un Varois, condamné à 18 mois de prison dont six avec sursis.

6 kilos de cannabis cachés dans des babouches, dans la valise d'un Varois
6 kilos de cannabis cachés dans des babouches, dans la valise d'un Varois - Keribar Izzet

Toulon, France

Les babouches étaient certainement très confortables : leurs semelles étaient rembourrées à la résine de cannabis. En tout, 120 babouches, 60 paires, se trouvaient dans la valise de ce Varois, arrêté à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac. 

Il s'apprêtait à récupérer son bagage quand le chien des douanes a flairé le lièvre. Les six kilos de résine de cannabis (d'une valeur de 42.000 euros) étaient dissimulés en fines lamelles dans les semelles des chaussures

"Je ne pouvais pas penser qu'on pouvait introduire du cannabis dans une paire de babouches."

Le propriétaire du bagage est un Varois de 47 ans, vendeur de véhicules et de pièces détachées entre le Maroc et la France. Il effectuait un vol Casablanca - Bordeaux. Déjà connu de la justice, il a été renvoyé jeudi devant le tribunal correctionnel de Bordeaux, dans le cadre d'une comparution immédiate. Il a été condamné à 18 mois de prison dont un an ferme.

A l'audience, il a assuré ne rien savoir. "Je ne pouvais pas penser qu'on pouvait introduire du cannabis dans une paire de babouches" a-t-il déclaré, tout en reconnaissant avoir perçu 4.000 euros pour assurer le transport des chaussures. Il a été condamné à 18 mois de prison dont six avec sursis, sans mandat de dépôt. Il doit aussi s'acquitter d'une amende douanière de 42.000 euros.