Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

700 maillots de rugby aux enchères, vente unique au monde à Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

La collection appartenait à Bernard Chwartz, un notaire de la ville aujourd'hui décédé. Ce passionné avait engrangé ces objets tout au long de la vie. La vente ce jeudi trouve un écho dans le monde entier.

Une partie des maillots mis en vente
Une partie des maillots mis en vente © Radio France - Mathieu Ferri

Toulouse, France

C'est une vente unique au monde qui a lieu ce jeudi après-midi à Toulouse. 735 maillots de rugby, et 62 objets appartenant à des grands joueurs mis aux enchères. Ils faisaient partie de la collection de Bernard Chwartz, un notaire originaire de Rieumes mort il y a dix ans. Un passionné qui avait engrangé ces objets tout au long de sa vie : crampons, shorts, ou sculptures.

Maillots du XV de France portés par Pierre Villepreux, Pierre Berbizier ou Jo Maso, mais aussi des clubs bien de chez nous, comme la tunique de Maurice Reggiardo, l'actuel entraineur du Castres Olympique, quand il jouait à Mazamet. Il y a aussi le maillot de Fabien Pelous avec le Stade Toulousain lors de la coupe d'Europe 2007. Sans oublier les Sella, Blanco, Michalak et Jauzion, sous le maillot bleu.

"Le maillot qu'ils ont eu sur les épaules, dans lequel ils ont transpiré ! Parfois on se souvient du match où ils l'ont porté." - Claude, un passionné

Certains passionnés de rugby sont venus faire les curieux ces derniers jours, et ils sont entrés dans l'hôtel des ventes comme si c'était une cathédrale. Comme Claude, la soixantaine, venu de Montesquieu-Volvestre. Catalogue sous le bras, les yeux levés vers les cadres... il admire : "ça impressionne un peu, parce que quand on a connu ces joueurs là, on se dit que c'est le maillot qu'ils ont eu sur les épaules, dans lequel ils ont transpiré ! Parfois même on peut se souvenir du match dans lequel ils l'ont porté..." Et le sexagénaire montre du doigt un maillot du XV de France datant de 1958 : "celui de Robert Vigier, le capitaine de la tournée en Afrique du sud. La première fois où ils ont battu les Springboks. C'est quand même marquant !".

De 1904 aux années 2000, de la France à la Chine !

Il y a aussi un maillot gallois de 1904, ou un autre de la France porté par un pilier en 1952, coq cousu à la main sur la poitrine. Plus récent, celui de George Gregan en 2004, le demi-de-mêlée australien. Mise à prix 3.200 euros.

Sans compter des raretés, à l'effigie de Malte ou de la Chine. La vente débute à 14h ce jeudi à l'hôtel des ventes rue Astorg à Toulouse, tout près de la rue de Metz. L'hôtel est ouvert ce jeudi matin si vous voulez aller repérer les lots, dont le premier prix est à 50 euros. L'évenement devrait attirer des passionnés du monde entier. Le commissaire-priseur Rémy Fournié a reçu des coups de fil d'Afrique du sud et de Nouvelle-Zélande.

Choix de la station

France Bleu