Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Paris-Les Landes en six jours à vélo, malgré la canicule ! Et il a 83 ans !

mardi 20 juin 2017 à 18:46 France Bleu Gascogne

Parti lundi, pour la quatrième année, l'octogénaire Yves Andrieu, originaire des Landes, effectue Paris - Mées (près de Dax) en six étapes. Pour la bonne cause : Jeanne, atteinte d'une maladie orpheline.

Yves et son compagnon de route Jean-Michel
Yves et son compagnon de route Jean-Michel - D. R.

Dax, France

Né en 1934 (il prend toujours plaisir à dévoiler sa carte d'identité à ses interlocuteurs incrédules), Yves Andrieu ne prétend pas être exceptionnel, mais force est de constater qu'il l'est quand même un peu. Pour passer dignement le cap des 80 ans, en 2014, cet ancien patron dans le BTP, qui vit avec un pacemaker et plusieurs prothèses, s'était lancé le défi d'avaler 800 kilomètres entre la capitale et son village natal Mées, dans les Landes. L'accueil a été tel qu'Yves récidive chaque année.

800 kilomètres en six jours en plein cagnard

Parti lundi depuis l'Arc de Triomphe à Paris (Yves mérite bien ça), notre papy cycliste a bravé les alertes canicules. Prudent, il s'élance à la fraîche, à 7 heures du matin. La préfecture des Landes est pourtant formelle dans ses communiqués : "Limitez les activités physiques des personnes âgées". Il n'en a cure.

C'est parce que les gens ne sont plus habitués à faire des efforts que j'ai l'air exceptionnel. La forte chaleur ne me gêne pas. Au contraire, ça veut dire qu'il y a moins de vent, et c'est mieux pour moi - Yves Andrieu octogénaire sur deux roues

Yves s'hydrate en permanence et n'a pas hésité lors de la deuxième étape à s'arrêter chez un habitant pour lui demander un seau d'eau pour rafraîchir ses pieds endoloris.

Pour lui ouvrir la route et lui signaler les dangers, son guide Jean-Michel est un précieux allié, il fait partie du même club cycliste dans l'Oise où réside Yves Andrieu. Son épouse Patricia ne le lâche pas des yeux en voiture.

Son secret : entraînement et vie saine

Pour ce défi, depuis janvier, notre cycliste a englouti 10 000 kilomètres d'entraînement. Mais la principale raison de sa bonne santé vient de son optimisme permanent et de son mode de vie. Yves n'a jamais pris un médicament de sa vie, il se nourrit de ses légumes et des animaux qu'il élève. Une vie quasiment en autarcie explique selon lui son étonnante longévité.

Pour Jeanne !

Ce qui décuple ses forces cette année, c'est la cause qu'il sert. Après trois éditions en "égoïste" où il a couru pour lui, "pour se prouver des choses", en visant une moyenne de 26 km/h pour épater les copains, Yves a fait la connaissance de Jeanne, une petite dacquoise de 8 ans, atteinte d'une maladie orpheline. Yves porte sa photo sur son guidon et rien ne pourra l'arrêter avant Mées, pas même les fortes chaleurs. L'argent qu'il collecte grâce aux dons va servir à améliorer le quotidien de Jeanne. Et son périple fait encore mieux connaître le combat de la famille de Jeanne.

On l'attend samedi dans les Landes

Vous pouvez suivre l'épopée de Yves sur le réseau Facebook. L'arrivée du "champion" est prévue samedi à 15 heures à Mées. Une grande fête sera donnée en son honneur, et surtout cette année au profit de Jeanne. Un hommage sera rendu à l'ancien champion cycliste Dominique Arnaud, autre enfant de Mées, décédé l'an dernier.

Sur l'air de la blague, le Landais a toujours dit qu'il s'arrêterait pour ses 100 ans, en 2034. Rendez-vous est pris !

A bicyclette....