Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

87 tortues saisies dans un appartement du centre d'Arles

jeudi 13 septembre 2018 à 19:27 Par Fabien Le Dû, France Bleu Provence et France Bleu

La police nationale et les inspecteurs de l'environnement de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage ont saisi 87 tortues Hermann et tortues grecques au domicile d'un particulier dans le centre-ville d'Arles. Des animaux destinés à la vente. Un délit passible d'emprisonnement.

La tortue Hermann est une espèce protégée
La tortue Hermann est une espèce protégée © Maxppp - MAX BERULLIER

Arles, France

C'est une belle saisie pour les inspecteurs de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage. 80 tortues Hermann et sept tortues grecques  étaient élevées dans un appartement situé au 4e étage d'un immeuble du centre-ville d'Arles. Des animaux confinés dans des espaces trop petits, "les carapaces étaient sales, voire souillées" selon un inspecteur. Certains individus ont été prélevés dans leur milieu naturel et étaient destinés à la reproduction pour être revendus.

Il ne reste que 1% à 4% de la population 

C'est un délit aux yeux de la loi : l'auteur risque jusqu'à l'emprisonnement. Ces tortues sont des espèces protégées, en voie de disparition. Elles peuvent se revendre jusqu'à 150 euros le spécimen, selon Jean-Yves Bichaton, chef du service départemental de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage dans les Bouches-du-Rhône. 

"Il ne reste que 1% à 4% de la population qui peuplait notre région au XXe siècle", souligne-t-il, notamment en raison des incendies et des prélèvements par l'homme. Il en reste dans le Var ,mais l'espèce a totalement disparu dans les Bouches-du-Rhône.

La justice rappelle que les élevages de tortues Hermann sont strictement réglementés, leur détention également.

Si vous trouvez une tortue dans la nature, ne la touchez pas, et laissez-la dans son environnement.