Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A 12 ans, "Chamsou", collégien de Seloncourt, est privé de licence de foot

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu

Cantonné au banc de touche à cause d'une disposition de la FIFA sur la protection des mineurs étrangers. Chamsoudine, comorien de 12 ans accueilli à Seloncourt ne peut pas jouer au foot avec l'US Sous Roche. Le club se mobilise pour lever cette injustice. Sa tante a écrit à la ministre des sports.

Le foot décore le mur de la chambre de Chamsoudine
Le foot décore le mur de la chambre de Chamsoudine © Radio France - Christophe Beck

C'est l'histoire abracadabrantesque d'un collégien de 12 ans, Chamsoudine, qui souhaite jouer au foot dans son club de Seloncourt, mais ne le peut pas, car la ligue de foot lui refuse la licence, en raison d'une disposition sur la protection des mineurs étrangers.   

"Chamsou", comme l'appelle ses camardes, est d'origine Comorienne. Sa mère biologique l'a confié à sa sœur, Zahina, installée avec son mari Daniel à Seloncourt dans le Nord Franche Comté.  Le garçon est arrivé des Comorres en Franche Comté en mars dernier, juste avant le confinement. Scolarisé au collège de Seloncourt, il dispose de tous les papiers nécessaires à une vie sereine en France... Tous, sauf un : la licence de foot. 

L'US Sous Roche est allé jusqu'à floquer des vestes à l’effigie de son protégé
L'US Sous Roche est allé jusqu'à floquer des vestes à l’effigie de son protégé - Document Remis

"La ligue se retranche derrière l'article 19 sur la protection du mineur étranger. Il est clairement écrit que la délégation parentale ne fait pas foi. Pour qu'elle fasse foi, il faudrait que ses parents soient décédés ou établis en France", explique Daniel, l'oncle de Chamsou, qui a décidé de mener un combat résolu pour lever cette incongruité. 

Il faudrait que mes parents soient morts pour que je puisse jouer.

"Chamsou" est horrifié par cette disposition. "Il faut mes parents soient morts pour que je puisse jouer au foot". Alors que le garçon ne projette aucune carrière professionnelle. "C'est juste pour être avec mes copains, être ensemble, sourire"

Autour du garçon, au club de l'US Sous Roche à Seloncourt, la mobilisation s'organise. Ses camarades ont confectionné des banderoles et autre T-shirt. Son président Robert Kuny avance un autre argument. "Le pire, c'est qu'il a une licence UNSS. Il peut jouer dans le collège. Mais il n'a pas à une licence dans un club de foot amateur". 

Sa tante, Zahina, qui supervise son éducation, est dans tous ses états. "Il pleure souvent, en disait avec désespoir, je ne pourrais jamais jouer au foot. je lui dis que si. Il va falloir faire bouger les choses". Zahina a même écrit à la ministre de sports pour lui demander de résoudre cette impasse.

Chamsoudine, entouré de sa tante, son oncle et le président de l'US Sous Roches
Chamsoudine, entouré de sa tante, son oncle et le président de l'US Sous Roches © Radio France - Christophe Beck
Choix de la station

À venir dansDanssecondess