Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À 15 ans, il cambriole le TFC et revend maillots, shorts et chaussures de foot sur Internet

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Un adolescent toulousain a été interpellé ce mardi, il a avoué avoir cambriolé les bureaux du Toulouse Football Club en septembre et volé pour 7.000 euros de matériel destiné aux joueurs. Il tentait de les revendre sur Le Bon Coin.

Exemple d'articles du TFC vendus sur le site.
Exemple d'articles du TFC vendus sur le site. - Le Bon Coin

L'affaire remonte à la mi-septembre. Le TFC fait part à la police d'une tentative d'effraction dans ses locaux suivie du lendemain cette fois d'un vol par effraction dans ses bureaux. Ont été dérobés des maillots, des chaussures, des shorts, des polos, des écharpes destinés aux joueurs du club de Ligue 2, le tout pour une valeur marchande de 7.000 euros.

L’adolescent avoue, des complices recherchés

La brigade de répression des atteintes aux biens (Brab) mène l'enquête jusqu'à ce qu'un membre du club fasse part de ses doutes aux policiers à la fin du mois de septembre. Sur le site Le Bon Coin, il pense avoir reconnu les articles du TFC. Les enquêteurs remontent aisément au revendeur et le localisent à Toulouse, quartier Bagatelle. Ils l'interpellent à son domicile ce mardi 13 octobre, chez Papa et Maman en fait puisque le revendeur est un garçon de 15 ans, inconnu des services de police.

Chez lui, est retrouvée une partie seulement des articles volés. L’adolescent reconnait le cambriolage. Il a été libéré après sa garde à vue et sera convoqué en novembre devant la justice. La police pense qu'il n'a pas agi seul et poursuit ses investigations sur d'éventuels complices.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess