Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A 77 ans une Arrageoise va manifester son mécontentement face à l'organisation de la vaccination

-
Par , France Bleu Nord

Dès le premier jour Françoise Lobbedez avait fait toutes les démarches pour prendre un rendez-vous pour la première injection du vaccin contre le Covid-19. En arrivant au centre de vaccination elle a découvert que le rendez-vous était annulé et elle va manifester son mécontentement.

Elle avait décroché un rendez-vous finalement décommandé, Françoise Lobbedez dénonce la désorganisation qui entoure la vaccination
Elle avait décroché un rendez-vous finalement décommandé, Françoise Lobbedez dénonce la désorganisation qui entoure la vaccination © Radio France - Corinne FUGLER

Elle a 77 ans et dès qu'elle su qu'elle pouvait se faire vacciner contre le Covid-19 Françoise Lobbedez a tenté de prendre rendez-vous. " D'habitude je préfère appeler mon médecin et je demande à sa secrétaire ce qu'il faut faire". 

Mais elle a suivi les directives préconisées par le ministère de la santé et Françoise a finalement pris rendez-vous pour une première injection du vaccin contre le coronavirus via la plateforme "Doctolib". 

Elle se présente donc au centre de vaccination mercredi matin à 11h00 comme c'était convenu. Malheureusement, la septuagénaire n'a pas vu le mail qui lui a été envoyé la veille dans la soirée, elle découvre donc que son rendez-vous a été annulé. "La pauvre dame de l'accueil m'explique qu'elle ne cesse de se faire engueuler depuis le début de la matinée, je n'étais pas la seule à n'avoir pas lu mes mails tombés la veille au soir"!

Ne nous prenez pas pour des vieux repliés sous leurs plaids dans leurs fauteuils roulants...

Françoise Lobbedez a finalement décroché un nouveau rendez-vous pour sa première injection du vaccin contre le coronavirus. "Mais il ne faut pas nous prendre pour des croulants" s'énerve l'Arrageoise.

Une manifestation pacifiste

Pour manifester son mécontentement Françoise Lobbedez a décidé d'alerter les Arrageois ce samedi matin à l'occasion du marché, "d'autant, dit-elle, que ce sera le dernier avant un nouveau confinement".

Elle a décidé de garer sa voiture, une petite Twingo, au plus près des étals pour attirer l'attention des chalands. "Je vais placarder des pancartes contre les vitres de ma voiture, et puis pour je vais faire du bruit, l'allumerai ma radio et je jouerai de la flûte"!

Choix de la station

À venir dansDanssecondess