Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Balaruc-les-Bains, les enfants l'appellent "la maison du Père Noël"

-
Par , France Bleu Hérault

Depuis 22 ans, à Balaruc-les-Bains (Hérault), Arlette et Jean Karsenty décorent leur maison à Noël. Le couple de septuagénaires récupère aussi les listes de cadeaux que les enfants envoient au Père Noël. Cette année, à cause du Covid-19, les deux retraités continuent mais prennent des précautions.

Arlette et Jean Karsenty décorent leur maison pour Noël depuis 22 ans.
Arlette et Jean Karsenty décorent leur maison pour Noël depuis 22 ans. © Radio France - Clara GUICHON

À Balaruc-les-Bains, la maison d'Arlette et de Jean Karsenty est immanquable! Un Père Noël qui grimpe sur la gouttière, un rêne qui hoche de la tête, des bonhommes de neige qui s'illuminent... Depuis 22 ans, le couple de septuagénaires décorent leur maison pour Noël, du jardin jusqu'au toit. Depuis trois ans, ils ont installé une ancienne boîte aux lettres rouge à hauteur d'enfant, pour que les petits puissent y glisser leur liste de cadeaux.

La boîte aux lettres du Père Noël

Jules a déjà écrit sa lettre. Il voudrait des Lego et un drone, qu'il aimerait faire voler. Il compte la déposer chez Arlette et Jean Karsenty. "C'est la boîte aux lettres du Père Noël, explique le petit garçon de 8 ans. C'est ici qu'il vient les chercher." Tous les soirs, le couple de retraités récupère les enveloppes et les emmène au centre de tri de la Poste, qui se charge de répondre aux enfants.

"On ne lit pas les lettres, explique Arlette. En revanche, parfois, je rajoute des stickers, des autocollants colorés, qui attirent l’œil du Père Noël! Certains parents le font, d'autres pas. Pour ne pas faire d'injustices, j'en colle quand il n'y en a pas." Le couple offre aussi aux enfants la possibilité de visiter leur jardin, par groupe de cinq et avec un masque.

"Avec le coronavirus, on n'était pas certain de le faire..." - Arlette Karsenty.

À cause du coronavirus, la magie de Noël est moins intense. Dans le jardin d'Arlette et Jean, le Père Noël arbore un masque chirurgical, pour être protégé jusqu'à la nuit de Noël. Les enfants ne rentrent plus dans la maison. "On fait attention quand même parce qu'on est âgé, indique la dame de 77 ans. C'est différent, c'est certain! Maintenant, ils ne font que passer leur tête. Alors que moi, ce que j'aime, c'est les avoir autour de moi..."

Ça nous manque de ne pas avoir de petits-enfants... Alors, on profite de ceux des autres! - Arlette Karsenty.

Arlette et Jean Karsenty ont commencé cette tradition il y a 22 ans. Le couple de retraités n'a pas de petits-enfants. "On trouve des occasions pour les faire venir à la maison", explique Arlette. Pour Halloween, pour Pâques, pour Noël... Arlette et Jean passent du temps à décorer leur maison et à s'approvisionner en bonbons et autres gourmandises.

Les enfants peuvent venir visiter le jardin à la nuit tombée.
Les enfants peuvent venir visiter le jardin à la nuit tombée. © Radio France - Clara GUICHON

"Avoir les enfants à la maison, c'est notre Noël à nous" - Arlette Karsenty

Reportage chez Arlette et Jean Karsenty.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess