Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Bonnétable : pas de coiffeur ouvert, mais on peut faire couper les poils de son chien chez Lilypets

-
Par , France Bleu Maine

Avec le deuxième confinement, Aurélie Pesson la toiletteuse de Bonnétable de Lilypets a trouvé une parade pour continuer son activité. Elle accueille les chiens mais leurs maîtres doivent rester à l'extérieur du magasin.

Aurélie Pesson, la toiletteuse de Bonnétable accueille les chiens mais les propriétaires restent à l'extérieur du magasin
Aurélie Pesson, la toiletteuse de Bonnétable accueille les chiens mais les propriétaires restent à l'extérieur du magasin © Radio France - Christelle Caillot

En Sarthe, on ne peut pas aller chez le coiffeur pendant le confinement mais vous pouvez faire couper les poils de votre chien. Une toiletteuse installée à Bonnétable a eu l'autorisation d'ouvrir (via la chambre des métiers, et la préfecture) si elle laisse les propriétaires des animaux à l'extérieur de sa boutique.

Julien le propriétaire de Nina laisse son chien devant le magasin
Julien le propriétaire de Nina laisse son chien devant le magasin © Radio France - Christelle Caillot

"C'est un peu le système du click and collect mais avec le chien" souligne Aurélie Pesson, la toiletteuse de Lilypets à Bonnétable. Le propriétaire dépose son chien en laisse devant la porte du magasin et le récupère 90 minutes plus tard. La toiletteuse garde le masque pendant toute la durée de la "coupe". Un système qui permet à Aurélie Pesson de maintenir son activité. Les rendez-vous se font sur réservation. Quand le deuxième confinement a été annoncé, elle avait appelé tous ses clients pour annuler les réservations du mois de novembre. Et puis, elle a eu l'autorisation de travailler de cette façon via la préfecture et la chambre des métiers. 

"Je fais ce métier par passion, et moralement, de pouvoir retravailler et retrouver tous ces petits chiens, ça fait chaud au cœur" 

Les clients sont ravis 

Julien est le propriétaire de Nina, un berger des Shetland (mini-colley) et il est ravi de pouvoir déposer son animal. C'est super comme service, c'est impeccable, car en plus avec le premier confinement, Nina en avait vraiment besoin. Je la dépose et je vais la récupérer toute belle !

Aurélie Pesson devant son salon à Bonnétable
Aurélie Pesson devant son salon à Bonnétable © Radio France - Christelle Caillot

Coiffeurs fermés et toiletteurs ouverts !

"Je suis solidaire des coiffeurs, mais moi, je ne travaille pas sur les humains

rajoute Aurélie Pesson. "C'est vrai que ça me fait mal au cœur pour les coiffeuses, mais on n'a pas le même métier. Je ne travaille pas sur le propriétaire mais sur l'animal". Et pour éviter tous les risques de contamination, tous les chiens sont baignés quand ils arrivent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess