Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

À Bordères-sur-l'Echez, Jeanine Fraudeau a ressuscité

-
Par , France Bleu Béarn

Jeanine Fraudeau a 88 ans, elle est à la retraite et un courrier lui a appris qu'elle était décédée. Elle s'est retrouvée sans argent, compte bancaire fermé, le paiement de sa retraite bloqué. Heureusement elle a reçu l'aide de la mairie de Bordères.

Heureusement, Jeanine Fraudeau avait un peu d'argent de côté
Heureusement, Jeanine Fraudeau avait un peu d'argent de côté © Radio France - Martine Bréson

Hautes-Pyrénées, France

Jeanine Fraudeau a ressuscité, c'est une excellente nouvelle. Jeanine Fraudeau a 88 ans, elle vit à Bordères-sur-l'Echez dans les Hautes-Pyrénées et en mars dernier, cette retraitée qui vit seule, a ouvert un courrier envoyé par Orange, à propos de sa facture de téléphone, c'est là que ses ennuis ont commencés.

Jeanine Fraudeau, très fatiguée par sa mésaventure

"Ils m'ont envoyé un papier comme quoi le chèque avait été refusé pour cause de décès", explique Jeanine. "Ils ont bien marqué que c'était moi qui devait être décédée. J'ai appris que j'étais décédée par ça. Moi je faisais des chèques en attendant. Tout mon compte était bloqué. J'avais plus rien du tout. Mais vous savez, quand on est vieux, on ne dépense pas beaucoup, on a toujours un peu de côté, une poire pour la soif. Il aurait pas fallu que ça dure longtemps. Il a fallu refaire les papiers, pour ma retraite j'ai dû faire faire un certificat de vie. C'est la mairie qui les a fait, et qui a prouvé que j'étais en vie, heureusement. Je vais sur mes 88 ans, alors inutile de vous dire que je suis fatiguée."

Une autre Jeanine Fraudeau vivait dans la Vienne, et elle est bien décédée

Jeanine Fraudeau dans les Hautes-Pyrénées avait une homonyme dans la Vienne : une autre Jeanine Fraudeau, née elle aussi en 1931. La Poste avait bien clôturé le compte de l'octogénaire de la Vienne mais aussi celui de la Jeanine bien vivante à Bordères. C'est l'employée de mairie qui a réussi à rétablir la vérité et aidé Jeanine à refaire tous ses papiers ; il a fallu rembourser tous les chèques et prélèvements refusés. Les infirmières et aides ménagères ont aussi soutenu la vieille dame. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu