Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Chambéry : la mairie utilise des rapaces pour effaroucher les corneilles

mardi 17 avril 2018 à 3:57 France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Pendant un mois, la société "les Faucons de Savoie" utilise ses buses pour nettoyer les cimes des platanes de la ville de Chambéry. Efficace.

Rapace contre corneille : c'est le rapace qui gagne !
Rapace contre corneille : c'est le rapace qui gagne ! © Radio France - Christophe Van Veen

Chambéry, France

Comment éradiquer ces sinistres corneilles qui braillent dans nos oreilles et qui maculent les sols et les voitures de leur fiente hostile ? À chaque printemps, on affronte la même problématique avec des volatiles qui pullulent dans les platanes des centres-villes.  

En guise de solutions, il existe l'effarouchement avec des explosifs et la version naturelle avec des rapaces. C'est cette dernière option qui est utilisée durant un mois par la ville de Chambéry avec les Faucons de Savoie, société de Tahar Meguireche, fauconnier passionné de Chambéry le Haut.  

Démonstration impressionnante avec Tahar et ses buses

Les corneilles vivent à leur aise. On vient les stresser avec les rapaces – Tahar le fauconnier

Avec son assistante Angélique qui rêve de devenir elle aussi fauconnière, Tahar utilise en journée deux buses de race Harris particulièrement maniable et agile afin de stresser les corneilles

Au bras  - Radio France
Au bras © Radio France - Christophe Van Veen

La nuit, il peut utiliser un magnifique grand duc, Tamara dont le vol est totalement silencieux.

Tamara très photogénique - Radio France
Tamara très photogénique © Radio France - Christophe Van Veen

Stratégie payante 

Les corneilles sont particulièrement intelligentes. Il faut donc ruser. Ne jamais intervenir aux mêmes heures, et aux mêmes jours. Parfois même, l'oiseau noir reconnaît la camionnette de Tahar. Il faut donc se garer un peu plus loin. De bienveillants riverains ouvrent leur balcon sur les derniers étages des immeubles, et ainsi la buse peut décoller en frôlant les cimes des arbres pour rejoindre le bras du maître. 

Le ballet est époustouflant et efficace.  En quelques minutes, les corneilles prennent la poudre d'escampette et se rappelleront qu'elles ne sont pas les bienvenues dans ce quartier Joppet.

Les Faucons de Savoie interviennent aussi sur des sites industriels, des établissements sensibles, ou chez des maraîchers. Une méthode écologique qui en met plein les yeux de ceux qui ont la chance d'y assister.  

Une vraie passion : la fauconnerie

Tahar Meguireche est passionné depuis l'enfance. Son village familial en Algérie regorgeait de rapaces et de maîtres fauconniers. Tahar a créé une association d'amoureux des rapaces "Harris 73" sur les hauteurs de Chambéry et fait découvrir son art.  

On ne dresse pas un rapace. On l'habitue à sa présence humaine. Il y a un gros travail sur la confiance. Les premières sorties en ville ne sont d'ailleurs pas aisées à cause des bruits des voitures notamment. La complicité de l'homme et de l'animal est impressionnante. Et les vols, ailes déployées, planant entre les immeubles, sont à couper le souffle. 

Tahar et Tamara  - Radio France
Tahar et Tamara © Radio France - Christophe Van Veen