Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dijon : première édition du Refugee Food Festival pour faire "évoluer les mentalités"

-
Par , , France Bleu Bourgogne

Quoi de mieux qu'un bon repas pour appréhender les autres cultures ? A Dijon débute ce jeudi le Refugee Food Festival". Il met en lien des restaurants et des réfugiés qui élaboreront des recettes de cuisine. Deux restaurants dijonnais, ainsi que la Maison phare participent.

Le chef soudanais, Abd Alwahab Mohammed Bashier dans la cuisine du Parapluie, aux côtés de son chef Chern Hwei Gan
Le chef soudanais, Abd Alwahab Mohammed Bashier dans la cuisine du Parapluie, aux côtés de son chef Chern Hwei Gan © Radio France - Stéphanie Perenon

Voici le Refugee food festival pour la première fois à Dijon, à partir de ce jeudi et jusqu'à dimanche. Ce festival dont le but est de "faire évoluer les mentalités" et de permettre "l'insertion professionnelle des réfugiés dans un secteur en tension". 

Un festival qui a lieu dans neuf villes 

C'est la cinquième année que se tient ce festival gourmand et solidaire. Il a lieu dans neuf villes de France. Deux restaurants dijonnais ont décidé de partager leurs fourneaux avec quatre cuisiniers réfugiés pour créer des menus inédits. Le temps d'un service ils proposeront donc des plats soudanais, bangladais et syriens

Une cuisine à quatre mains, Stéphanie Perenon, vous avez suivi les coulisses du restaurant, Le Parapluie à Dijon

Cuisine soudanaise au restaurant, Le Parapluie 

Parmi ces restaurants dijonnais : le Parapluie qui officiait ce jeudi. Pour son chef, Chern Hwei Gan, originaire de Malaisie cette collaboration c'était une évidence, "on a souvent peur de l'inconnu, alors c'est une façon de découvrir une autre cuisine!" Le chef dijonnais qui avoue ne rien connaitre à la cuisine soudanaise et c'est justement pour ça qu'il a choisi d'accueillir le temps d'une soirée,Abd Alwahab Mohammed Bashier

"C'est une façon de faire découvrir une autre cuisine"- Chern Hwei Gan, le chef du Parapluie

Ce cuisinier soudanais a le statut de réfugié. Mais avant d'arriver à Dijon, il a été chef d'un restaurant pendant plusieurs années en Lybie, avant son exil en Europe. Un peu stressé à l'idée de cuisiner pour une trentaine de personnes, il raconte, en anglais, l'accueil chaleureux du chef du Parapluie, "dès que je cherche quelque chose, c'est devant moi dans la seconde qui suit", et poursuit avec bonheur sur cette opportunité de montrer ses talents et sa cuisine. "Je suis très heureux de pouvoir faire ma cuisine ici et j'espère pouvoir le refaire très souvent."

Pour le chef soudanais, Abd Alwahab Mohammed Bashier, ce Refugee Food festival c'est une opportunité de montrer ses talents

Ce vendredi la Maison Phare à Dijon, doit accueillir un atelier de cuisine avec un déjeuner autour de la cuisine bangladaise, mais ne cherchez plus de places, c'est complet ! Mais il reste des places pour ce dimanche au Trinidad. Pour réserver, c'est ici.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Depuis 2016, près de 300 cuisiniers réfugiés de 49 nationalités ont participé à ce projet.

1.500 gourmets alsaciens ont participé au Refugee food festival
1.500 gourmets alsaciens ont participé au Refugee food festival © Radio France - Olivia Cohen
Choix de la station

À venir dansDanssecondess