Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Fumay, le sapin de Noël servira de couverture aux sans-abris

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Une centaine d'adhérents du centre social Charnois Animation de Fumay ont tricoté un sapin en laine de plus de 4 mètres de haut. Il sera recyclé en couvertures qui seront offertes au Samu social.

Le sapin de Noël en tricot du centre social Charnois Animation de Fumay
Le sapin de Noël en tricot du centre social Charnois Animation de Fumay © Radio France - Alexandre Blanc

Une centaine d'habitants de Fumay ont tricoté sec en 2020. Ils ont conçu plus de 900 carrés de 13 cm² en laine pour habiller le sapin de Noël du centre social Charnois Animation.  Enfants et personnes âgées ont commencé leurs ateliers en janvier 2020. Et l'opération a pris de l'ampleur pendant le premier confinement. 

Pour maintenir le lien avec ses adhérents, notamment les plus âgés, le centre social Charnois Animation de Fumay leur apportait à domicile une gazette chaque semaine, accompagnée d'un petit cadeau. Masques de protection, clé USB, ampoule basse consommation... Mais c'est certainement la pelote de laine qui a remporté le plus franc succès.  

Le sapin en tricot du centre social Charnois Animation de Fumay
Le sapin en tricot du centre social Charnois Animation de Fumay - Centre social Charnois Animation Fumay

À elle seule, Nicole, qui fêtera son 80ème anniversaire en mars, a tricoté 90 pièces : "Il faisait beau, je m'installais à l'extérieur pour tricoter mes petits carrés. Le deuxième confinement est plus difficile à accepter. Je fais du tricot pour moi maintenant".  

Le seul regret de Nicole est de ne pas avoir pu fêter Noël au pied du sapin de 4,60 mètres de haut, au centre social de Fumay. Le second confinement a privé les adhérents de ce moment de convivialité mais les enfants du centre de loisirs ont tout de même pu admirer le chef-d'oeuvre.  

Un sapin solidaire et 100% recyclable

Le sapin en laine a non seulement offert une occupation aux aînés pendant le confinement, mais, contrairement à ses congénères à aiguilles, il ne finira pas sa vie à la déchetterie. Il s'apprête à vivre une seconde vie solidaire.

Un sapin naturel était trop onéreux et le couper dans la forêt pour quelques jours, c'est un peu dépassé  - Astrid Nicolaï, responsable du secteur adultes au centre social de Fumay

L'immense tricot de 16 mètres carrés a été divisé en couvertures qui seront offertes au Samu social et serviront aux sans-abris. Les adhérents ont également rassemblé 50 colis de produits d'hygiène et de denrées alimentaires pour le 115 et les Restos du Coeur.  

Quant à la structure métallique conçue par les services municipaux de Fumay, elle devrait être reconvertie en décoration dans les espaces verts.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess