Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

A Gevrey-Chambertin, la boîte à dons ne désemplit pas

vendredi 5 janvier 2018 à 19:24 Par Jacky Page, France Bleu Bourgogne

Vous connaissez peut-être le principe d'une gratiferia, cette braderie gratuite, concept venu d'Amérique Latine, où chacun peut apporter ou prendre toutes sortes d'objets. A Gevrey-Chambertin, une gratiferia permanente fonctionne depuis le mois d'octobre dernier, sous forme d’une « boîte à dons ».

Xavier Rollot, directeur du centre socioculturel de Gevrey-Chambertin, devant la boîte à dons
Xavier Rollot, directeur du centre socioculturel de Gevrey-Chambertin, devant la boîte à dons © Radio France - Jacky Page

Gevrey-Chambertin, France

A Gevrey-Chambertin, le centre socioculturel de la communauté de communes avait déjà accueilli des gratiferias, où chacun pouvait librement et gratuitement venir déposer ou prendre quelque chose. Et puis l’idée est venue d’expérimenter une initiative de gratiferia permanente en libre-service.

Le projet a été mené à bien par l’association La Passerelle du Bonheur, en lien avec le centre d’accueil adapté Chantournelle. Ce sont des handicapés de ce foyer qui ont réalisé la boîte à dons avec du bois de récupération.

Des dépôts souvent supérieurs aux retraits

Elle se présente comme une armoire sur roulettes, avec une penderie, des étagères, des tiroirs et rangements. Le succès est au rendez-vous, elle est toujours bien pleine, comme le constate Xavier Rollot, directeur du centre socioculturel, devant lequel la boîte à dons est utilisable 24 heures sur 24 depuis le mois d’octobre 2017. « Beaucoup de livres, de la vaisselle, une cocotte-minute, un gaufrier, des bandes dessinées, des jouets, des habits pour adultes et enfants, des chaussures, un tiroir avec une montre et des bijoux, des luminaires ».

Parfois les usagers apportent plus d’objets que la boîte ne peut en contenir. Il faut alors en mettre de côté. Pour les utilisateurs, difficile d'y déposer un objet sans repartir avec un autre, comme l'a expérimenté une habitante accompagnée de sa petite fille : « j’ai apporté des choses bien, et des poupées, ma petite fille y a trouvé une poupée et l’a ramenée à la maison ».

La boîte à dons va tourner dans les communes

Depuis quelques jours, en raison des tempêtes, pour éviter les infiltrations d’eau, la boîte à dons a été déplacée dans le hall du centre socioculturel. Mais d’habitude, on la trouve à l’extérieur, afin qu’elle soit accessible en permanence. « C’était un petit peu un défi, puisqu’il y avait des gens sceptiques sur le fait qu’elle ne soit pas vandalisée. Mais les gens sont très respectueux, se rendent compte qu’elle a été faite par des habitants et est suivie par des bénévoles ».

Le concept pourrait évoluer pour proposer, outre des objets, un échange de services gratuits entre habitants. La boîte à dons a vocation à tourner dans la communauté de communes. C'est ainsi qu'à partir du 9 janvier, elle sera installée près de la mairie de Morey-Saint-Denis, jusqu'au 11 mars.