Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

A Lens, on ne prend pas le bus pour aller à la piscine, on se baigne dans le bus

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Après avoir sillonné l'ancien bassin-minier du Pas-de-Calais pendant plus de 25 ans, un bus a été recyclé en piscine dans le cadre de l'opération Odyssée qui marque les 10 ans de l'association Euralens. Après Gosnay et Hénin-Beaumont, il est installé au Louvre-Lens jusqu'au 25 août.

Le bus-piscine offre un bassin de 10 mètres de long sur 1 mètre 50 de profondeur
Le bus-piscine offre un bassin de 10 mètres de long sur 1 mètre 50 de profondeur © Radio France - Claire Mesureur

Lens, France

L'image d'un bus couché sur le flanc s'apparente habituellement à la tragédie d'un accident. Dans l'ancien bassin-minier du Pas-de-Calais elle est associée à la détente et aux loisirs. Pendant plus de 25 ans, le bus 2106 a arpenté la région sous les couleurs du réseau Tadao, il a sans doute transporté des centaines de milliers de passagers, et à l'heure de la retraite il vit une nouvelle vie.

C'est l'artiste lyonnais Benedetto Bufalino qui a conçu le projet. Tout l'intérieur du véhicule a été évacué, les sièges et le poste du conducteur, pour permettre de couler les matériaux nécessaires à la fabrication d'un bassin pouvant contenir de l'eau. Même le moteur, à l'arrière du bus, a été remplacé par les installations de chauffage et de pompe pour alimenter la piscine en eau et pouvoir la traiter.

Toutes les normes qui entourent une piscine accueillant du public ont été respectées...

Rien n'a été laissé au hasard. "On a travaillé en lien avec l'ARS (l'Agence Régionale de Santé)", explique Emilie Godreuil, régisseuse générale du projet. La qualité de l'eau est vérifiée à longueur de journée et le règlement est le même que celui appliqué dans les piscines municipales.

A l'arrière du bus une douche a été installée pour permettre aux baigneurs de respecter les règles d'hygiène. - Radio France
A l'arrière du bus une douche a été installée pour permettre aux baigneurs de respecter les règles d'hygiène. © Radio France - Claire Mesureur

Des vestiaires ont été installés, des zones où le port des chaussure est interdit ont été délimitées et il est interdit bien sûr de plonger ou de faire la "Bombe"! Pas plus de 10 personnes à la fois dans l'eau chauffée à 27 degrés et une baignade limitée à 30 minutes en cas de forte affluence... Mais un accès totalement gratuit.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu