Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Paris, une dictée géante pour réconcilier les jeunes avec l'orthographe

-
Par , France Bleu Paris

À la Grande Halle de la Villette à Paris, 500 jeunes venus des quatre coins de la région ont planché ce mercredi après-midi sur une dictée géante. Le but était qu'ils réussissent à se réconcilier avec l'orthographe.

500 jeunes d'Île-de-France ont planché sur une dictée géante organisée par l'écrivain Rachid Santaki.
500 jeunes d'Île-de-France ont planché sur une dictée géante organisée par l'écrivain Rachid Santaki. © Radio France - Bradley de Souza

L’écrivain Rachid Santaki remet le couvert ! Cette fois, c'est pour l'association Industreet qu'il a réuni 500 jeunes d'Île-de-France à la Grande Halle de la Villette dans le 19e arrondissement de Paris. Ils ont dû planché sur une dictée. "Cette dictée c'est un prétexte pour faire parler d'Industreet. L'objectif de cette association (qui ouvrira en octobre, ndlr) sera de permettre à des jeunes qualifiés ou sans qualification de trouver un emploi dans l'industrie", raconte Safya, l'une des organisatrices avant d'ajouter "mais c'est aussi pour réconcilier les jeunes avec l’orthographe".

Des jeunes fâchés avec l’orthographe

Lorsqu'il tente d'écrire le mot "décelant", le petit Djibril, élève de 3e pro à Noisy-le-Sec éprouve des difficultés. "D.E.S.C.E.L.A.N.T", épelle-t-il avant de l'écrire sur sa copie. Mais le jeune élève de 3e a conscience de l'importance d'une bonne orthographe. "Cela me permettra d'avoir de bonnes notes, notamment au brevet mais aussi pour mon avenir sinon les gens ne vont pas me comprendre", résume le jeune homme. Celui qui veut devenir plombier est déjà très mature pour son âge, 15 ans. Et il compte poursuivre ses efforts. "En CM1, CM2, je n'étais pas très bon mais maintenant je rattrape mon retard et j'élève mon niveau".

À l'autre bout de la table, son camarade de classe Keylan est perdu dans cette dictée. "Moi je trouve ça dure et personnellement je n'aime pas du tout les dictées. Mais je sais que c'est important pour mon avenir", souligne le jeune homme. À côté de lui, Ayoub n'affectionne pas réellement l'exercice mais se prête quand même au jeu. "Je vais le faire mais je pense que je ne serai pas parmi les meilleures copies", sourit-il.

De plus en plus l'orthographe se perd, dans les entreprises notamment, on écrit toujours et on tend à oublier que l'écriture reste quotidienne - Gauthier, professeur de français

Pour ses professeurs de français et de sciences,  Najat et Gauthier, les jeunes et encore plus la nouvelle génération est "fâchée avec l'orthographe". "C'est pour ça qu'il est important d'avoir des événements de ce type, mais aussi de les ouvrir à des clubs de lecture", explique Najat. Elle constate que la nouvelle génération a des difficultés avec l'orthographe. Et son collègue de surenchérir "De plus en plus l'orthographe se perd, dans les entreprises notamment, on écrit toujours et on tend à oublier que l'écriture reste quotidienne. Et on n'y pense pas et du coup on tend à dévaloriser l'orthographe et la grammaire alors que de façon ludique et pédagogique on rend ça moins contraignant".

À lire aussi : Une dictée géante au Stade de France

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu