Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À quelques jours de Noël, on trouve encore des champignons en Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

À quelques jours des fêtes de fin d'année, les bois périgourdins cachent encore de petites merveilles parfaites pour agrémenter vos repas. Les températures très douces et la pluie sont propices à la pousse de quelques espèces tardives de champignons.

Des chanterelles dans un bois du Périgord noir.
Des chanterelles dans un bois du Périgord noir. © Radio France - Marie-Sylvie Prudhomme

Les forêts de Dordogne peuvent vous offrir quelques petits cadeaux de Noël : en plein mois de décembre, des champignons continuent de pousser.

De la douceur et de l'humidité

Cela s'explique par les températures très douces de ces derniers jours - autour de 15 degrés - accompagnées de pluie. "Il y a l'humidité, il y a une douceur et donc des espèces de champignons arrivent toujours à pousser comme les chanterelles et des pieds de mouton" explique Daniel Lacombe, membre de la société mycologique du Périgord. "Ce sont quand même plutôt les champignons tardifs qui sortent, mais il suffit d'avoir un coup de chance : on peut tomber sur un nid de cèpes !"

Le mycologue se rappelle d'avoir déjà trouvé des champignons aussi tardivement en décembre 2011 : "en octobre 2011, c'était très sec et il n'y avait quasiment rien. Bizarrement, avec le changement climatique il y avait eu un temps pluvieux en novembre, de la douceur par-dessus et c'est vrai que les champignons étaient sortis."

Pour Daniel Lacombe, il ne serait pas surprenant que la situation se répète. "C'est vrai que pour les Périgourdins habitués pendant très longtemps à avoir des champignons plus tôt, c'est surprenant, mais on peut envisager d'avoir ça de plus en plus dans les années qui arrivent."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu