Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Rouen : à 93 ans, elle devient "ministre aux personnes âgées"

lundi 22 octobre 2018 à 17:58 Par Adrien Beria, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Initiative insolite : à Rouen, le collectif Vieux Debout a nommé lundi une ministre chargée des personnes âgées ... de 93 ans ! Une action satirique pour dénoncer le manque de moyens des Ehpad, et plus largement le manque de considération dont souffrent les seniors.

La cérémonie d'investiture a eu lieu sur les marches de la Préfecture de Rouen
La cérémonie d'investiture a eu lieu sur les marches de la Préfecture de Rouen © Radio France - Adrien Beria

Rouen, France

Madeleine Lucchini, 93 ans,  a été nommée "ministre déléguée aux personnes âgées". La cérémonie d'investiture eu lieu à Rouen lundi, sur les marches de la Préfecture, devant une vingtaine de personnes. Elle a fait un discours, pressée "de se mettre au travail au côté du gouvernement".

Il s'agit bien sûr d'une initiative parodique, menée par le collectif "Vieux Debout" - en référence au mouvement parisien Nuit Debout. Ils veulent mettre en avant ce qu'ils considèrent comme un manque de considération des pouvoirs publics en envers les plus âgés.

La nouvelle "ministre" félicitée par des salariées de l'Ehpad - Radio France
La nouvelle "ministre" félicitée par des salariées de l'Ehpad © Radio France - Adrien Beria

Plus de moyens pour les plus âgés 

Leur action part d'un constat, après le récent remaniement gouvernemental : "On s'est aperçu qu'il n'y avait pas de ministre chargé des personnes âgées, explique Alain Quibel du collectif Vieux Debout. Nous, on l'a nommé". Avec cette démarche, ils veulent attirer l'attention des dirigeants politiques

"On est dans la dérision [...], on fait un coup médiatique, et on voit ce que ça donne !", résume Alain Quibel de Vieux Debout 

Dans le public, des pensionnaires des Ehpad, leurs familles et des soignants. Sandra Grout, AMP (Aide médico-psychologique) à la maison de retraite de la Côte de velours, à Notre-Dame-de-Bondeville, espère plus de moyens, humains et financiers. Elle voudrait aller travailler "sans la boule au ventre" et éviter ainsi les risques de maltraitances, même involontaires.

La Marseillaise (revisitée) de Vieux Debout

La nouvelle ministre a promis de faire des points réguliers sur son "action gouvernementale".