Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

A Saulieu, des œuvres de François Pompon dans des galettes des rois

-
Par , France Bleu Bourgogne

Un pâtissier-chocolatier de Saulieu a fait réaliser, pour ses galettes des rois, cinq fèves représentant des œuvres du sculpteur animalier François Pompon, natif de la ville morvandelle. De quoi réjouir les collectionneurs fabophiles.

Une très belle miniature en porcelaine de l'ours blanc de François Pompon
Une très belle miniature en porcelaine de l'ours blanc de François Pompon © Radio France - Jacky Page

Saulieu, France

Les galettes des rois sont de retour. L'Épiphanie aura lieu dimanche. Si certains se régalent avec les pâtisseries, d'autres préfèrent collectionner les fèves qui s'y cachent. Chaque année apporte son lot de nouveautés, achetées sur catalogue auprès des fabricants, ou bien sur commande spécifique. 

Jean-Marc Joly, pâtissier-chocolatier à Saulieu, a ainsi fait fabriquer cinq fèves représentant des œuvres du sculpteur animalier François Pompon, né dans la ville en 1855.  On y trouve le fameux ours blanc, exposé au musée d'Orsay à Paris, et dont on peut voir des copies à Saulieu, et au jardin Darcy à Dijon. Mais aussi le taureau, la chouette, le condor et le cerf.

Le taureau tel qu'on peut le voir à Saulieu... - Radio France
Le taureau tel qu'on peut le voir à Saulieu... © Radio France - Jacky Page
... et  la fève qui le représente - Radio France
... et la fève qui le représente © Radio France - Jacky Page

Avec la collaboration du musée François Pompon

L’idée d’honorer la mémoire de l’artiste sédélocien trottait depuis longtemps dans la tête du pâtissier, qui s’attendait à rencontrer des difficultés : « au départ, je pensais que ce serait un peu compliqué par rapport à des autorisations, ou des droits, et en fait c’est dans le domaine public, ça a pu se faire très facilement ».

L’artisan a pu pour cela compter sur l’aide du musée François Pompon de Saulieu, qui a fourni au fabricant de fèves une documentation, des photos des œuvres. A partir de ces photos, la société Alcara, en Seine-et-Marne, a pu réaliser des moules pour créer les figurines en porcelaine.

Fabriquées sur commande spécifique, de telles fèves ont un surcoût, reconnaît Jean-Marc Joly : « il faut créer les moules pour une très petite série. C’est unique, vous avez 2.000 fèves, donc il y a un surcoût ». Pour s’offrir un coffret-présentoir contenant les cinq fèves, il faut débourser 35 euros. Mais on peut aussi les acheter sans le coffret pour 25 euros.

Les collectionneurs commandent des coffrets

Véronique et sa mère ont fait 30 kilomètres depuis Pouilly-en-Auxois  pour acheter les fèves, et aussi des galettes : « ça nous a fait une petite balade. Ces fèves François Pompon, c’est vraiment une super idée, c’est un truc du coin, c’est vraiment sympa ».

Jean-Marc Joly dans sa boutique, avec un coffret contenant les cinq fèves - Radio France
Jean-Marc Joly dans sa boutique, avec un coffret contenant les cinq fèves © Radio France - Jacky Page

Des commandes de collectionneurs arrivent aussi au téléphone. Elles sont à retirer à la boutique Aux délices du Morvan, mais Jean-Marc Joly peut aussi les expédier par la poste, les frais d’envoi étant en sus. Si pour l’instant, la nouvelle s’est répandue dans le département, l’artisan s’attend à être sollicité bien au-delà : « avec l’association François Pompon je pense qu’on va se faire connaître au-delà de la Côte-d’Or. L’association a des adhérents dans le monde entier, beaucoup au Japon ». Il faudra sans doute commander davantage de fèves au fabricant.