Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

À Viols-le-Fort, le panneau de la commune a encore disparu

lundi 12 mars 2018 à 18:57 Par Salah Hamdaoui, France Bleu Hérault

À l'entrée de Viols-le-Fort (Hérault), le panneau a une nouvelle fois disparu. Certainement très amusés par le nom de la commune, des petits malins l'ont embarqué il y a trois semaines environ. Mais ça ne fait pas rire le maire du village.

À l’entrée du village, le panneau a disparu et il ne reste que les deux pieds
À l’entrée du village, le panneau a disparu et il ne reste que les deux pieds © Radio France - Salah Hamdaoui

Viols-le-Fort, France

On a coutume de dire que les plaisanteries les plus courtes sont toujours les meilleures.  A Viols-le-Fort, le maire commence à en avoir assez parce que le panneau du village a encore disparu. D'autant que le jeu de mots ne le "fait pas particulièrement sourire".

C'est la troisième fois que ça arrive et c'est toujours le même qui est pris pour cible par "des petits plaisantins". Depuis près d'un mois, à l'entrée du village, il ne reste que les deux pieds métalliques. 

Le jeu de mots qui n'amuse pas tout le monde

La note peut être assez salée pour une petite commune de 1.200 habitants. Selon le maire Pierre Louis "ça coûte entre 350 et 450 euros hors taxes. Ça m'énerve un peu parce qu'on n'a pas un gros budget, alors quand il faut mettre de l'argent pour ce genre de choses, c'est un petit peu regrettable".

C'est à la commune de payer l'addition. Le maire a demandé un coup de pouce au Conseil départemental mais apparemment ce n'est pas gagné.

Pour un petit budget, c'est une grosse dépense

Même agacé, Pierre-Louis ne compte pas porter plainte dans l'immédiat parce que "bon, après, on pourrait porter plainte sur beaucoup de choses". Et il rappelle que le nom du village médiéval entouré de remparts veut dire "sentier qui mène au fort" en occitan.

A l'autre bout du village, le panneau est toujours là - Radio France
A l'autre bout du village, le panneau est toujours là © Radio France - Salah Hamdaoui