Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Chevigny-Saint-Sauveur : qui veut sauver Timon et Pumba ?

mardi 17 juillet 2018 à 18:54 Par Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne

Depuis une semaine, deux marcassins baptisés Timon et Pumba ont élu domicile au bord de la route à la sortie de Chevigny-Saint-Sauveur (Côte-d'Or), près de Dijon. Ces deux jeunes sangliers pourraient être éliminés. Une pétition pour les sauver a déjà recueillie près de 2000 signatures.

"Timon et Pumba" au bord de la route à la sortie de Chevigny-St-Sauveur
"Timon et Pumba" au bord de la route à la sortie de Chevigny-St-Sauveur - Stéphanie Chevalier

Chevigny-Saint-Sauveur, France

Timon et Pumba ne sont pas farouches, il n'est pas très compliqué de les approcher à la sortie de Chevigny-Saint-Sauveur (Côte-d'Or), près de Dijon, en direction de Bessey-sur-Tille. 

À la sortie de l'agglomération de Dijon, il n'est pas rare de croiser des sangliers au bord des routes, mais ceux-ci sont tellement "mignons" et "dociles" qu'ils ont provoqué un vent de sympathie sur le net. Une mobilisation car ces deux petits pourraient être abattus. 

Timon et Pumba sont devenus des attractions à Chevigny-St-Sauveur  - Aucun(e)
Timon et Pumba sont devenus des attractions à Chevigny-St-Sauveur - Stéphanie Chevalier

Les deux marcassins âgés sans doute de moins de six mois, ont élus domicile au bord de la route, peut-être après que leur maman a été tuée lors d'un accident. 

Pas farouche ce jeune sanglier ! - Aucun(e)
Pas farouche ce jeune sanglier ! - Stéphanie Chevalier

Depuis les deux sangliers errent à l'orée d'un bois au bord de la route. le souci : même s'ils ne sont pas dangereux, ils peuvent provoquer un nouvel accident, alors ils pourraient être abattus

Inacceptable selon un collectif qui s'est crée pour sauver les deux animaux surnommés, comme dans le dessin-animé, Timon et Pumba. Ce Collectif a mis en ligne une pétition et en quelques heures près de deux milles personnes l'ont signées pour sauver les marcassins

Stéphanie Chevalier, la présidente de l'association du chat libre dijonnais est l'une des personnes à l'origine de cette pétition commente : les deux sangliers sont désorientés, mais inoffensifs, cette nuit j'ai pu les approcher à 20/30 cm, ils ne m'ont pas chargés ni rien, ils n'ont même pas encore les défenses de sorties, il y en a un qui a encore la couleur du bébé rayé. 

A la recherche de quelque chose à manger - Aucun(e)
A la recherche de quelque chose à manger - Stéphanie Chevalier

Certes, mais ils peuvent provoquer un accident de la route, alors que faire ? Plusieurs propositions ont été faites à l’adjudicateur du bois au bord duquel se sont installés les jeunes sangliers, toutes ont été refusées. 

Stéphanie Chevalier explique les solutions envisagées, mais rejetées

En espérant trouver une solution, le collectif veille sur Timon et Pumba, pas question de les laisser abattre.