Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

A Andlau, une exposition sur les sorcières alsaciennes et sur les hommes qui les ont traquées

vendredi 1 septembre 2017 à 19:03 Par Corinne Fugler, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

En Alsace aussi, au 16ème siècle, on a brûlé des centaines de sorcières. Au 18ème siècle, on scellait encore dans les plafonds des cadavres de chats. Les Ateliers de la Seigneurie, à Andlau, accueillent une exposition consacrée à la chasse aux sorcières dans la région.

Pour protéger sa maison du mauvais sort, on scellait une chaussure dans le plafond, près de la porte d'entrée
Pour protéger sa maison du mauvais sort, on scellait une chaussure dans le plafond, près de la porte d'entrée © Radio France - Corinne Fugler

Andlau, France

A Andlau, les Ateliers de la Seigneurie accueillent jusqu'à la fin du mois d'octobre une exposition consacrée aux "rites, croyances et persécutions en Alsace". Cette exposition, très documentée, rappelle les grands procès de sorcellerie organisés dans la région et les légendes traditionnelles autour de ces figures très craintes. Elle montre aussi des objets censés protéger leur propriétaire du mauvais œil.

Un chien et un chat momifié découverts à Riespach et à Rouffach. le chat se trouvait dans le plafond d'une ferme du 18ème siècle - Radio France
Un chien et un chat momifié découverts à Riespach et à Rouffach. le chat se trouvait dans le plafond d'une ferme du 18ème siècle © Radio France - Corinne Fugler

Les sorcières et le petit âge glaciaire

L'Alsace aussi a eu droit à son lot de sorcières et de procès en sorcellerie. Près de 1600 bûchers ont brûlé dans la région au 16ème et au 17ème siècle. Sélestat, Bergheim, Rouffach,Thann ou encore Châtenois, l'Alsace regorge de tours aux sorcières, où l'en enfermait les victimes de l'inquisition. L'essentiel de la traque se concentre sur une centaine d'années, entre 1562 et 1650. Elle démarre avec de grosses chutes de grêle, le 2 août 1562. Une série de catastrophes climatiques incite les paysans alsaciens à chercher des boucs émissaires. Près de 1.600 bûchers seront dressés dans la région.

Pierre JACOB, l'un des commissaires de l'exposition: La grêle qui détruit les récoltes est imputée aux sorcières

L'Alsace n'était pas la région la plus cruelle avec ses supposées sorcières. Mais elle a engendré un terrible inquisiteur, le dominicain Heinrich Kramer, auteur du "Marteau des sorcières", ouvrage de référence en matière de chasse aux sorcières, publié à Strasbourg en 1487 et maintes fois réédité. Heinrich Kramer est né à Sélestat en 1436, avant de partir débusquer les sorcières au delà du Rhin, jusqu'en Autriche.

1.600 bûchers allumés en Alsace

L'exposition fait la part belle aux légendes traditionnelles consacrées au diable et aux sorcières, grâce à Gérard Leser. Les nombreux objets protecteurs présentés aux Ateliers de la Segneurerie ont été patiemment collectés par Raymond Heidinger. Le troisième commissaire de cette exposition est historien, c'est Pierre Jacob, très surpris de découvrir la part occupée par la superstition et les sorcières dans la société alsacienne du 15ème au 17ème siècle.

Des objets protecteurs qui fascinent les visiteurs